LOSC, PSG, OL, OM : Mike Maignan envoie un message aux autres candidats au titre
Mike MaignanCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
AMBITION

LOSC, PSG, OL, OM : Mike Maignan envoie un message aux autres candidats au titre

Elu Dogue de l’année 2020 par le journal régional La Voix du Nord, Mike Maignan, le gardien du LOSC, croit son équipe capable de remporter la L1 cette saison.

Zapping But! Football Club LOSC : la saison 2020-2021 des Dogues en chiffres

Avec 15 clean sheets toutes compétitions confondues, le portier du LOSC Mike Maignan n'a pas volé son titre de meilleur Dogue de l'année 2020, décerné par la Voix du Nord. Dans lezs colonnes du quotidien, l'ancien parisien a réalisé est revenue sur cette récompense et ses progrès. « Cela veut dire que le travail a été fait correctement, a-t-il confié. La première année, j’ai découvert. Ça a été super compliqué mais ça, on le savait. La deuxième, j’ai tout cassé. L’année dernière, ce fut celle de la confirmation en Ligue 1 mais on a découvert la Ligue des champions. À partir de janvier, je suis reparti et je suis devenu régulier. J’ai digéré. Tout cela c’est grâce au travail, grâce à ma préparation. »

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU LOSC

« Je préfère jouer la première place que le maintien »

Le portier a ensuite évoqué la saison actuelle et les chances des Dogues de rafler le titre, dans une L1 très ouverte. « J ne suis pas surpris de notre classement. Dans le vestiaire, personne ne vient s’entraîner en se disant qu’on va jouer le milieu de tableau. Je ne vais pas dire que c’est normal mais en tout cas c’est motivant et la récompense de ce que l’on donne au quotidien. Mais il reste encore beaucoup de matchs. On fait ce boulot-là pour ça, pour ces enjeux. Je préfère jouer la première place que la dernière. »

Un Maignan qui estime que ce LOSC version 2020-21 est le plus complet. « Je dirais que c’est la plus complète. La saison où on termine second avec la Bip-Bip, on était très forts et notamment en contres. Aujourd’hui, on est plus complet notamment parce que ça fait deux ans que l’on joue ensemble. Cet été, il y a eu seulement trois arrivées avec Sven (Botman), Jonathan (David) et Burak (Yilmaz). Les saisons d’avant, il y avait dix arrivées et dix départs. »