PSG, LOSC, RC Lens : Leonardo et Létang saqués et lourdement sanctionnés ?
Olivier Létang (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

PSG, LOSC, RC Lens : Leonardo et Létang saqués et lourdement sanctionnés ?

Leonardo et Olivier Létang ont fustigé l’arbitrage ce week-end dans les rangs du PSG et du LOSC. Ces sorties de route pourraient avoir des conséquences fâcheuses pour la fin de saison.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Christophe Galtier

Leonardo et Olivier Létang se sont signalés en mal ce week-end en sortant du cadre au sujet de l’arbitrage. Lors de PSG-RC Lens (2-1), le directeur sportif brésilien s’en est ainsi vertement pris à Jérôme Brisard. Si les officiels ont noté ses propos dans leur rapport, son cas sera étudié par la commission de discipline. Du côté de LOSC-OGC Nice (2-0), Létang pourrait être dans le même cas de figure.

« J’ai peut-être dit ‘escroquerie’ en parlant avec le quatrième arbitre à la mi-temps, mais cela s’est bien passé malgré tout, explique Létang dans L’Équipe. Des regrets ? On est humains et si j’ai réagi comme cela, ça n’a rien à voir avec la pression de fin de saison. C’est en raison d’une succession de décisions qui nous pénalisent. Moi, je veux qu’on respecte l’intégrité des joueurs. Comme on a gagné ces trois matches, on ne prête pas attention à ces décisions, mais nous si. Franchement, je n’en veux pas aux arbitres, mais ma question est toujours la même : à quoi sert le VAR ? »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

« Je ne doute pas que la commission de discipline se saisisse de ces propos »

Olivier Lamarre s’attend malgré tout à des sanctions. « Parler d’escroquerie est inacceptable et je ne doute pas que la commission de discipline se saisisse de ces propos. Il faudrait que tout le monde soit responsable et raisonnable, encore plus dans ces matches à huis clos », tonne le président délégué du SAFE (Syndicat des arbitres du football d’élite). Parfois, il peut y avoir un coup de sifflet malheureux, mais quelles que soient les décisions, l’enjeu ne peut pas faire perdre la raison. Rien ne justifie que des dirigeants perdent leurs nerfs ou dérapent dans leur propos. » 

Pour résumer

Leonardo (PSG) et Olivier Létang (LOSC) pourraient être lourdement sanctionnés pour leur dérapage envers le corps arbitral ce week-end.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert