OGC Nice : Galtier a vécu un gros couac avec le FC Nantes
Christophe Galtier (OGC Nice)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
BUG

OGC Nice : Galtier a vécu un gros couac avec le FC Nantes

Christophe Galtier a ramené à l’OGC Nice tout son savoir-faire du LOSC mais la victoire face au FC Nantes (2-0) en septembre a fait naître chez lui quelques doutes. Explications.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

Christophe Galtier n’est pas l’un des meilleurs techniciens français du moment pour rien. Champion de France avec le LOSC la saison dernière après avoir fait quelques petites merveilles sur le banc de l’ASSE, le Marseillais a signé à l’OGC Nice pour impulser un rebond à un club qui restait sur un exercice trop neutre au goût des ambitieux dirigeants.

Pour ce faire, Galtier a importé l’un de ses préceptes qui a le mieux fonctionné à Luchin : l’instauration du harcèlement sur le porteur de balle et un repli défensif agressif. L’intensité doit aussi être mise au quotidien, pas seulement pour être prêt physiquement le week-end. Cela a failli capoter à la Beaujoire le 12 septembre face au FC Nantes malgré la victoire (2-0).

« Si je répète qu’on joue comme on s’entraîne, c’est aussi au niveau des intentions de jeu, souligne le coach de l’OGC Nice dans L’Équipe. Avec les entraînements, il m’arrive d’avoir un plan pour le prochain adversaire et de me dire : “Tiens, on va juste modifier ça”. À Nantes, on a gagné mais on a fait un match très moyen. Dans l’animation offensive, j’avais fait débuter Calvin Stengs à gauche et Amine Gouiri à droite alors que les deux sont habitués à jouer en faux pied. J’avais un objectif, que je n’ai pas atteint. Je pensais que ça fonctionnerait au vu de ce qu’on avait fait à l’entraînement. J’ai revu les vidéos des séances qui avaient précédé la rencontre et il n’y avait pas eu l’intensité suffisante. Ça avait été trop facile durant la semaine. »

Pour résumer

Christophe Galtier a ramené à l’OGC Nice tout son savoir-faire du LOSC mais la victoire face au FC Nantes (2-0) en septembre a fait naître chez lui quelques doutes. Notamment dans la gestion de la rencontre et son contenu.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert