FC Lorient – OL (1-1) : pourquoi l'exploit de Dubois ne doit pas faire oublier les problèmes
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

FC Lorient – OL (1-1) : pourquoi l'exploit de Dubois ne doit pas faire oublier les problèmes

Accroché sur la pelouse du FC Lorient (1-1), l'OL vient d'enchaîner un quatrième match de rang sans marquer. A une semaine de l'Olympico, il y a de quoi être inquiet.

Offensivement, c'est d'une tristesse abyssale

Face aux blocs bas, l'OL n'y arrive pas. Au Moustoir, Lorient l'avait bien compris en alignant un 4-5-1 ultra-resserré pour endormir Lyon. Les Gones ont eu la possession mais au niveau des occasions, il n'y avait quasiment rien avant l'exploit individuel de Dubois (74e). Rudi Garcia, qui se voulait rassurant sur les occasions que se créaient son équipe, doit être un peu plus inquiet. Son attaque est sous prozac même si elle a mis fin à 6h30 sans marquer dans le jeu.

L'esprit « final 8 » a disparu

Ni esprit collectif ni fond de jeu. En ce moment, cet OL ne dégage pas grand chose et cela se ressent dans les attitudes avec des joueurs qui marchent sur le terrain en phase de replacement (Depay, Aouar), d'autres qui sont à des années lumières de leur meilleur niveau et proche de la résignation (Dembélé). Les jeunes qui rentrent dans cette équipe ont beau être intéressants (Diomandé ou Bard par exemple), ils ne sont pas aidés par des plus anciens peu concernés. Vivement que le Mercato se termine et que certains se recentrent sur la saison en cours...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

La VAR est contre Lyon cette saison

Bien évidemment cela n'excuse pas la pauvreté du jeu lyonnais mais la VAR sert-elle réellement à quelque chose ? Sur le début de saison de l'OL, on peut sérieusement en douter quand on voit Jérémy Morel mettre tranquillement une semelle sur Houssem Aouar (58e) et ne pas être repris par la patrouille pour un penalty flagrant. Après les deux oublis face à Nîmes, cela risque de ne pas plaire à Rudi Garcia qui regardait l'action sur son Ipad pendant le match. Dans l'autre sens, cela marchait bel et bien pour valider le but de Wissa (64e)...