Anthony Lopes sort de ses gonds.
Anthony Lopes sort de ses gonds.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

LOSC – OL : Lyon repart avec un point de Lille, Lopes encore en sauveur

En déplacement à Lille pour la 18e journée de Ligue 1, Lyon a concédé le match nul face au champion de France en titre lillois (0-0). Malgré un coaching qui n’a rien changé, Anthony Lopes était présent pour sauver, une fois de plus, les siens d’un dénouement fatal.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

Après une première période où les deux équipes se sont tournées autour, l’OL a rendu une copie plutôt moyenne. Les hommes de Peter Bosz ont cruellement manqué de justesse dans les dernières passes pour se procurer dans occasions concrètes. Mauvaise préparation en amont ou manque de chance, les joueurs lyonnais ont été impactés physiquement à l’image de Henrique Silva sorti sur blessure à la 35e minute. Emerson Palmieri l’a remplacé. Inconstants et en manque de rigueur, les Gones ont aussi été sanctionnés par l’arbitrage avec Damien Da Silva et Thiago Mendes qui ont écopé chacun d’un carton jaune.

Lopes a encore tenu la baraque

Après une entame de seconde période où Lyon s’est montré poussif, Anthony Lopes a sauvé les siens alors dans un temps faible. Le gardien portugais a dû s’illustrer plusieurs fois face à Burak Yilmaz. Positionné en position de hors jeu, le turc s’est vu refuser un pénalty provoqué par le portier lyonnais après une position de hors jeu. Symbole d’une défense à trois (Boateng, Da Silva, Castello) bousculée. Une nouvelle fois, le dernier rempart lyonnais a livré une prestation héroïque pour sauver les siens d’une nouvelle défaite en championnat.

Un coaching qui n’a pas porté ses fruits

Avec un manque criant de joueurs dans son effectif, Peter Bosz a tout de même attendu le dernier quart d’heure pour effectuer un second changement. Auteur d’une prestation plus que mitigée, Thiago Mendes a cédé sa place à Maxence Caqueret qui a apporté du sang neuf dans l’effectif sans se montrer pour autant transcendant. Dans le même temps, c’est Tino Kadewere qui a remplacé un Islam Slimani pas très emballant. Alors que le score restait toujours nul et vierge avant le temps additionnel, l’entrée en jeu de Léo Dubois à la place de Malo Gusto, dont les nombreux centres ont été d’une piètre qualité, n’a rien changé. Parti d’un dispositif en 3-5-2, les joueurs de Peter Bosz ne sont pas parvenus à inquiéter leurs adversaires lillois.  

Le Top

Castello Lukeba : titularisé sur le côté gauche de la défense à trois, Lukeba s’est montré précis dans ses replis défensifs. Bien dans le coup et appliqué dans ses prises de balles contrairement à certains de ses coéquipiers, le défenseur de 18 ans sort du lot dans cette prestation brouillon de l’Olympique lyonnais.

Le Flop :

Damien Da Silva : sanctionné d’un carton jaune en première période, le défenseur de 33 ans n’a pas été convaincant. Beaucoup de déchet technique et proche de provoquer une erreur défensive sur une relance d’Anthony Lopes, Damien Da Silva a plus été un frein pour l’OL.

Pour résumer

Anthony Lopes a sauvé les siens alors dans un temps faible. Le gardien portugais a dû s’illustrer plusieurs fois face à Burak Yilmaz. Positionné en position de hors jeu, le turc s’est vu refuser un pénalty provoqué par le portier lyonnais après une position de hors jeu.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard