OL - AS Monaco (0-2) : Rudi Garcia au bord du précipice
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
POISSE

OL - AS Monaco (0-2) : Rudi Garcia au bord du précipice

Entre l'élimination de la Coupe de France ce soir face à l'AS Monaco (0-2) et la 4e place en championnat, Rudi Garcia, expulsé ce soir, voit tous les objectifs de l'OL lui échapper. Son avenir s'inscrit loin du Rhône…

Zapping But! Football Club OL : les joueurs en fin de contrat en 2021

C'est un scénario incroyable qui s'est écrit ce soir du côté du Groupama Stadium. L'Olympique Lyonnais a dominé l'AS Monaco de la tête et des épaules en première période, a frappé trois fois les montants en quatre minutes entre la 31e et la 35e, a tellement bien contenu son adversaire qu'il ne l'a laissé tiré qu'une seule fois en 45 minutes, a marqué un but à la 51e (par Cornet), annulé pour un hors-jeu limite… mais a craqué dans la foulée. Diomandé a mis son pied dans la tête de Ballo-Touré, entraînant un pénalty transformé par Ben Yedder (52e). Dix minutes plus tard, Volland a doublé la mise (52e).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Il a été expulsé dès la 23e minute

Cette incroyable malchance, Rudi Garcia ne l'a pas suivie du bord du terrain. L'entraîneur de l'OL a en effet été expulsé dès la 23e minute par Stéphanie Frappart pour des contestations répétées dans sa zone tactique. La preuve d'une grande nervosité chez un technicien qui sait qu'il joue son avenir entre Rhône et Saône.

Même s'il semblerait que les dirigeants lyonnais aient décidé de l'automne de ne pas le prolonger à la fin de son contrat en juin, Garcia aurait pu retourner le destin en qualifiant son équipe pour la Champions League et en décrochant la Coupe. C'est raté pour le deuxième. Et c'est mal parti pour le premier puisque l'OL est aujourd'hui 4e, à un point de Monaco (3e), inarrêtable actuellement, à deux du PSG (2e) et à trois du LOSC (1er). S'il parvient à mener Lyon à un huitième titre à la fin de la saison, Rudi Garcia pourra peut-être poursuivre l'aventure. Mais vu la dynamique du moment, difficile de croire à ce genre de scénario…