Tino Kadewere félicité par Memphis Depay.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OL - ASSE (2-1) : Tino ce héros... Les notes des Lyonnais sur le derby

Bousculé dans son Groupama Stadium, l’Olympique Lyonnais est malgré tout parvenu à enlever le 121e derby de l’histoire face à l’AS Saint-Etienne (2-1). Merci à Tino Kadewere. Les notes.

Note du match : 11/20

Homme du match : Tino Kadewere (non noté, mais on lui aurait mis un 9)

Lopes (5,5) : Match contrasté du Portugais, coupable sur le but stéphanois (41e) mais qui auparavant avait retardé au maximum l’échéance devant Camara (3e) puis Bouanga (13e, 40e). A son crédit ? Sa force mentale pour sortir la parade devant Hamouma (76e) et sa réussite sur le penalty (89e).

Dubois (4,5) : Le latéral international a beaucoup souffert des percussions ligériennes et de la tendance de Bouanga à pencher de son côté. Son positionnement sur le but est assez lunaire.

Diomandé (5) : Pour son premier derby, l’Ivoirien a connu un baptême du feu compliqué. Notamment lors du premier acte où il s’est fait bouger par les dézonages de Bouanga. Mieux en deuxième période.

Denayer (6) : De retour pour ce match, le Belge a souffert face à l’impact de Charles Abi. Il s’est accroché tant qu’il a pu et a contré beaucoup de ballons chauds au coeur de la tempête.

Cornet (6,5) : Auteur d’un gros retour pour empêcher Abi de filer au but, l’ancien ailier a sans doute été le meilleur défenseur rhodanien ce dimanche. C’est d’ailleurs lui qui centre sur l’égalisation de Tino Kadewere (66e). Remplacé par Bard (78e).

Caqueret (5,5) : Si Rudi Garcia misait sur la fibre lyonnaise pour le derby, le milieu rhodanien a mis une mi-temps à rentrer dans le match. Sanctionné d’un carton jaune pour l’une de ses interventions en retard du premier acte (42e), l’international Espoirs a changé de visage suite à la réorganisation tactique. Beaucoup plus intéressant et présent aux avant-postes. Remplacé par J.Lucas (86e), coupable d’une main dans la surface sur son premier ballon et qui a provoqué un penalty. Heureusement pour lui, Bouanga l’a raté. 

Guimaraes (3) : Le Brésilien est passé totalement à côté de son match. Autant dans l’engagement que dans son implication offensive. Remplacé par Paqueta (57e), sanctionné d’un carton jaune pour un tirage de maillot sur Neyou.

Aouar (4) : Un match compliqué pour le meneur de jeu de l’OL qui a manqué la balle de 1-0 au duel face à Moulin avant de sortir sur blessure après un match assez anonyme.  Remplacé par T.Mendes (57e), qui a rééquilibré l’entrejeu des Gones et pris un carton jaune dans les arrêts de jeu pour avoir provoqué une altercation.

Toko-Ekambi (6) : Comptant parmi les Lyonnais les plus incisifs du premier acte, le Camerounais a souvent mis en difficulté Miguel Trauco. Son match n’a pas été récompensé dans les statistiques, lui qui a trouvé le poteau (71e) et buté sur Jessy Moulin (90e+3).

Depay (5) : On est habitué avec Memphis. C’est souvent tout ou rien. Pendant une heure, c’était rien. Son premier coup d’éclat ? Une accélération et une frappe angle fermée bien repoussée par Moulin (63e). Le second ? Sa passe cachée sur l’égalisation (66e). Juste suffisant pour sauver son match.

Dembélé (4) : Relancé sur le derby, l’international Espoirs a vécu une soirée dans la lignée de son début de saison compliqué avec deux buts refusés pour hors-jeu. Sorti très mécontent à 0-1 et remplacé par le héros du match, Tino Kadewere (57e), auteur d’un doublé sublime d’une talonnade puis d’un solo parti de la gauche où il passe en revue tout le flanc droit de la défense stéphanoise.

Conclusion : 

Malmené comme rarement, l’Olympique Lyonnais est malgré tout parvenu à prendre les trois points face à Saint-Etienne. L’essentiel dans un derby est de le gagner mais, dans le jeu, Lyon n’a pas du tout rassuré et les joueurs de retour dans le onze n’ont pas franchement marqué de points.