Peter Bosz (OL)
Peter Bosz (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SUR LE GRILL

OL, ASSE, FC Nantes : Puel et Domenech accablent Bosz, désavoué par ses joueurs ?

Si Jean-Michel Aulas maintient sa confiance à Peter Bosz malgré des résultats très poussifs, le soutien des joueurs de l’OL est plus mitigé. Le passé de Claude Puel et l’analyse de Raymond Domenech font le reste.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Les faits sont aussi froids qu’une lame de rasoir. Avec 1,46 point par match en Ligue 1 avec l’OL, Peter Bosz est nettement moins performant que ses deux prédécesseurs Bruno Genesio et Rudi Garcia (1,91, tous les deux). Et, si la moyenne de points n’est qu’une mesure parmi d’autres, L’Équipe ajoute que l’actuel coach des Gones est également à distance de Claude Puel (1,81), Hubert Fournier (1,77) et Rémi Garde (1,68).

Fait peut-être encore plus préoccupant, l’adhésion des joueurs lyonnais à sa philosophie de jeu semble s’évaporer. « Les joueurs n’ont plus envie de jouer ou pas assez comme il le veut, observe Vincent Duluc. Non seulement ses joueurs ne parviennent pas à produire régulièrement le jeu qu’il demande, mais ils n’en ont clairement plus envie. Ou pas assez souvent. Du coup, le pouvoir défensif de l’OL est devenu catastrophique... Cela ressemble à l’échec d’une vision sportive. »

Pour ne rien arranger, Raymond Domenech en a rajouté une couche sur la gestion de Bosz depuis son arrivée à l’OL à l’intersaison. « Dans le football de haut niveau, il faut être performant très vite, surtout quand le recrutement correspond à peu près à ce que vous vouliez, explique-t-il. Les efforts, ils ne les font que dans les gros matches, quand tout est visible. Eux, ils jouent seulement quand ils ont le ballon. Défensivement, c’est catastrophique. Qu’est-ce que Bosz peut faire face à ça ? S’en aller ? Il faut remettre de la rigueur dans tout ça, et ce qui m’inquiète, c’est qu’il n’est pas le premier entraîneur à être victime de ça dans ce club. »

Pour résumer

Si Jean-Michel Aulas maintient sa confiance à Peter Bosz malgré des résultats très poussifs, le soutien des joueurs de l’OL est plus mitigé. Le passé de Claude Puel et l’analyse de Raymond Domenech n'arrangent rien à l'affaire.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert