Jérôme Boateng
Jérôme BoatengCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

OL : Boateng remet les choses au clair après la déroute à Rennes

Depuis la défaite de l'OL à Rennes (1-4), Jérôme Boateng prend souvent la parole. L'Allemand assume encore ce fiasco et s'explique.

Zapping But! Football Club OL : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

De mieux en mieux adapté à l'OL, Jérôme Boateng (32 ans) commence réellement à prendre en main son rôle de leader dans le vestiaire rhodanien. Profitant de la trêve internationale, le défenseur allemand a pris la parole sur OL Play revenant avec des mots très forts sur la défaite à Rennes (1-4). Une défaite qu'il a déjà beaucoup assumé médiatiquement.

Boateng plaide la thèse du « match sans »

« Pour moi, c'était clair dès la première minute, nous n'avons pas gagné un seul duel. Ils ont été plus agressifs dans tous les domaines du jeu et tu ne peux pas gagner un match comme ça, surtout un match à l'extérieur. C'était aussi contre une bonne équipe mais nous n'avons pas joué ensemble, nous n'avons pas communiqué comme nous aurions du », a fait savoir l'ancien joueur du Bayern Munich, qui avait lui-même vilipendé son capitaine Léo Dubois avant la mi-temps.

Estimant l'équipe chanceuse de n'avoir été menée que 1-0 à la pause, Jérôme Boateng espère qu'il ne s'agit que d'un accident : « Comme je l'ai dit, à chaque saison, tu as un match sans et j'espère que cette saison nous aurons qu'un match comme celui-ci. Nous sommes tous humains et parfois tu peux avoir un mauvais jour. Bien sûr, en tant que supporteur, cela a pu être choquant. Ils ont pu se demander pourquoi nous étions pas agressifs, pourquoi nous ne jouions pas comme avant. Maintenant, nous devons trouver les réponses pour changer les choses. Nous devons montrer que c'était une erreur, que c'est maintenant derrière nous et que nous allons faire mieux ».

La mise au point de Boateng

Le défenseur de l'OL est une nouvelle fois revenu sur la déroute de son équipe à Rennes (1-4) avant la trêve internationale. Ne masquant pas les carences de son équipe au Roazhon Park, Jérôme Boateng avance la thèse de l'accident.