Peter Bosz (OL)
Peter Bosz (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
RECADRAGE

OL : Bosz et Lopes secouent le cocotier après West Ham, Boateng fait très peur

Peter Bosz était quelque peu déçu du nul ramené de Londres face à West Ham jeudi en quarts de finale aller de la Ligue Europa (1-1). L’entraîneur de l’OL n’était pas vraiment le seul dans ce cas-là.

Zapping But! Football Club OL : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Sur le papier, l’opération n’est pas mauvaise pour l’OL avant le quart de finale retour de la Ligue Europa jeudi prochain. Mais le scénario du match aller hier soir peut laisser quelques regrets... Mené après l’ouverture du score de Jarrod Bowen au retour de la pause, l’OL a égalisé par l'intermédiaire de Tanguy Ndombele (1)1) et tout se jouera donc au Groupama Stadium (21h). Ce score de parité est difficile à encaisser pour Peter Bosz.

« On aurait dû gagner parce qu'on a joué une période à 11 contre 10, c'est clair. Et surtout après la première période, qu'on a bien dominée, a déploré le coach de l'OL en conférence de presse. On n'a pas eu beaucoup d'occasions, mais on a été dominants, courageux, ça, on l'a bien fait. On a pris un but con en début de deuxième mi-temps, mais on a bien réagi pour marquer. On a joué contre une très bonne équipe et on aurait dû profiter (de l'avantage numérique, NDLR). On n'a pas fait assez et il faudra finir le travail la semaine prochaine. »

Boateng ne rassure toujours pas

Face à la presse, Anthony Lopes a également regretté ce but encaissé par l'OL après la pause. « On a pris un but que j'estime être un peu une faute professionnelle, a estimé le gardien lyonnais. L'essentiel, c'est qu'on a bien réagi derrière, même si on aurait pu en marquer un deuxième et rentrer avec un résultat plus positif que celui-ci. On a bien maîtrisé notre sujet. On a été exposé sur quelques contres mais c'était un match très sérieux, avec beaucoup de satisfaction dans l'état d'esprit et le jeu. »

De son côté, Jérôme Boateng continue de ne pas rassurer la défense de l’OL. « En grande difficulté, il n’a jamais dégagé la sérénité que Bosz attend de lui, analyse L’Équipe. Il n’apporte que de la nervosité dans le groupe durant la semaine, et des frissons de peur à ses coéquipiers pendant les matches. Hier, l’ex-joueur du Bayern Munich n’a jamais pris la relance à son compte comme il sait le faire. Pis, il a semblé sans cesse sur les talons face aux appels adverses. L’OL a été plus serein lorsqu’il est sorti (63e). Avec le retour de Jason Denayer, Bosz prendra-t-il le risque de l’aligner à nouveau ? La question se posera très vite. »

 

Pour résumer

Peter Bosz était quelque peu déçu du nul ramené de Londres face à West Ham jeudi en quarts de finale aller de la Ligue Europa (1-1). L’entraîneur de l’OL n’était pas vraiment le seul dans ce cas-là : Anthony Lopes l'a suivi.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.