OL : Memphis Depay s'agace et apostrophe le Gouvernement français !
Memphis DepayCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MATCHS INTERNATIONAUX

OL : Memphis Depay s'agace et apostrophe le Gouvernement français !

Désireux de rejoindre sa sélection des Pays-Bas pour les matchs du mois de mars, Memphis Depay (OL) tente de forcer le dialogue avec l'Etat français.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

En conférence de presse ce vendredi, Memphis Depay s'était déjà un peu agacé de l'injustice autour des sélections nationales en ce mois de mars. En effet, la FIFA ayant autorisé les clubs à retenir leurs internationaux ne parvenant pas à obtenir des dérogations gouvernementales pour voyager sans quarantaine à leur retour, la LFP s'est engouffré dans la brèche en fermant la porte au départ de joueurs africains.

Concernant les séjours européens, la donne n'est pas encore éclaircie. Les internationaux français auront le droit de répondre aux convocations mais, pour les autres, c'est encore le grand flou. Une situation qui inquiète Memphis Depay, appelé sous les drapeaux aux Pays-Bas pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 : «En tant que joueur, c'est un honneur de jouer pour ton pays si tu es sélectionné, les sélections gèrent d'ailleurs très bien les bulles sanitaires. Pour le moment, on n’a pas de nouvelles, on sait si on est appelé ou non, mais on attend les nouvelles du gouvernement français. C’est étrange. Ce n'est pas juste. Ils doivent encore se décider. Les joueurs africains ne peuvent pas voyager. Faire des restrictions pour l’équipe de France qui jouent en Kazakhstan mais pas pour d’autres, alors qu’il y a moins de cas en Afrique qu’en France... Cela montre le manque de dialogue qui existe. C'est injuste, j’espère qu’ils prendront une décision intelligente. Cela parle aussi un peu de discrimination, de racisme... C'est un problème politique, je ne sais pas... Je ne suis que quelqu’un de normal, pas un politicien. La sécurité est importante, évidemment. Ici, on a des masques, 2 tests PCR par semaine… Mais prendre une telle décision, sans attendre ni voir si on peut s’arranger, cela ne donne pas une très bonne image. Moi, je n’ai aucune nouvelle, j’espère que je pourrai partir, sinon, il y aura peut-être un problème».

Sur Twitter, la star de l'OL a apostrophé les dirigeants français pour réclamer plus d'équités : « Gouvernement français, puis-je rejoindre l'équipe nationale ? Ce serait juste, puisque vous faites une exception pour l'équipe de France, qui voyage hors Europe aussi pour jouer ! » Memphis fait allusion au match des Bleus au Kazakhstan.