OL : Mercato, Denayer, Depay, futur entraîneur, Aulas et Juninho avaient des choses à dire
Jean-Michel Aulas (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

OL : Mercato, Denayer, Depay, futur entraîneur, Aulas et Juninho avaient des choses à dire

Le président de l'OL Jean-Michel Aulas a tenu une conférence de presse ce mardi. Voici ce qu'il faut en retenir :

Zapping But! Football Club OL : le debrief du mercato des Gones

C'était jours de conférence de presse à l'OL. Et ce pour l'annonce de la prolongation de contrat du défenseur central, Marcelo, Lyonnais jusqu'en 2023 désormais. Le président Aulas, ainsi que le directeur sportif, Juninho, en ont également profité pour balayer l'actualité du club. Toujours instructif. Propos retranscrits par le site de RMC.

Les dossiers Denayer et Andersen

Juninho : "On est déjà bien avancé sur la prolongation de Jason. J'espère que l'on va trouver une solution car il est important pour nous. Sur Joachim Andersen, il fait une bonne saison à Fulham malgré la difficile saison de l'équipe. Il a demandé à partir, le président décidera du prix du transfert. Je pense que Joachim voudra prolonger l'aventure à Fulham. S'il revient on le recevra les bras ouverts."

La lutte pour le titre

Juninho : "Le suspense en Ligue 1 n'est pas assez valorisé. Cela fait longtemps que quatre clubs ne s'étaient pas battus pour le titre." Aulas : "Il y a du changement à tout les niveaux et je remercie Juninho pour le changement d'état d'esprit. Les joueurs donnent le meilleur d'eux-mêmes tout le temps et les supoprters l'ont compris. J'aimerais voir les joueurs avant leur départ pour Lens. On doit montrer lors des huit matchs que l'on peut lutter pour les trophées et les places qui nous intéresse en Ligue des champions."

Marcelo prolongé

Juninho : "C'est la continuité du travail. C'est un leader. Je le félicite surtout après le problèlme avec les supporters. Il a fait un pas en arrière, les supporters auront toujours raison. Il a été un exemple. A partir du moment où on a réglé le problème avec les supporters, on a mieux joué sur le terrain. Si la relation n'est pas à 100%, elle est bien meilleure. On est content de cette prolongation. Il gardera son niveau pendant les deux saisons. Un défenseur expérimenté nous aidera avec les jeunes défenseurs."

Le dossier du futur entraîneur

Aulas : "Aucun contact pris avec aucun autre entraîneur que Rudi. Ceux qui prétendent savoir ont plus de chance de se tromper. Ce serait maladroit de ne pas dire que le titre en L1 ne serait pas important dans la décision. Mais cela ne sera pas déterminant, ni dans un sens ni dans l'autre. Quand on renouvelle quelequ'un c'est plus facile de donner les plus et les moins. [...] Tout est possible mais il faut terminer très fort. C'est la marque de fabrique du club ces dernières années. On va forcer le destin pour y arriver. En tous cas, et pour être clair au sujet du technicien, on a pris la décision de ne pas décider avant la fin de la saison. On a dans l'esprit d'aller le plus haut possible. On a vu contre Paris que l'on a failli ne pas assurer le niveau qui est le nôtre. C'est très serré et on respecte ce que l'on a dit. Il y a des tendances mais je les garde pour moi. Il y a plusieurs hypothèses et la plus favorable pour tout le monde c'est d'être champion. Le PSG a une très grande équipe avec des moyens importants et reste pour moi le favori. Il y a deux autres équipes très fortes avec Lille et Monaco que l'on va affronter. Préparons le match contre Lens, ce seont de bons souvenirs car c'est un vrai club de foot. Lens c'est quelque chose qui glignote dans nos mémoires. La meilleur solution (pour Garcia) c'est de rester sur notre analyse. Moins on se précipite pour décider et plus on est serein."

Le cas Depay

"Rien à me reprocher car je sais que Memphis est resté dans le bon état d'esprit. Il est resté au niveau de joueur international et est bien dans son rôle de capitaine. On l'a mis dans les meilleures dispositions pour évoluer à son niveau de la Coupe du monde 2014 où il s'était révélé. Je respecte ses choix .S'il devait partir dans un plus grand club que l'OL, je me ferai une raison. S'il restait, on aura participé à une belle aventure pour lui et cela voudrait dire que l'on a gagné quelque chose."