par Benjamin Danet
OPINION

OL - Mercato : le retour de Lovren crée encore des remous

Revenu à l'OL, lors du mercato d'hiver, Dejan Lovren ne séduit pas encore tout son monde à Lyon. Bien au contraire. En cause, non pas ses qualités footballistiques, mais certaines attitudes du passé qui choquent certains, loin des terrains.

Zapping But! Football Club Jean Michel Aulas peut-il vraiment quitter l'Olympique Lyonnais ?

Le passé le rattrape. Non pas celui lié à son activité de footballeur, lorsqu'il était à l'OL notamment, mais certaines vidéo de lui le montrant avec certains de ses partenaires. On parle ici de Dejan Lovren, le défenseur croate, qui, pour certains, a eu le tort d'entonner un chant très particulier lors de la Coupe du monde au Qatar.

C'est notamment le cas d'un élu lyonnais, Augustin Pesche, qui ne s'est pas privé de rédiger un courrier dans lequel il dit tout le bien qu'il pense de Lovren. "Il reprend aisément le chant fasciste croate Za Dom Spremmi. Il a aussi été filmé effectuant le salut militaire des Oustachis, collaborateurs pro-nazis croates durant la Seconde Guerre mondiale. En accueillant Dejan Lovren dans ces conditions, l'Olympique Lyonnais participe à la banalisation d'idées d'extrême-droite et des discours haineux." Auriez-vous pu recruter un joueur qui aurait été vu chantant 'Maréchal, nous voilà' ? Je suis certain que non. Pourtant, avec Dejan Lovren, la comparaison n'est pas abusive. (...) J'espère que vous ne resterez pas insensible à l'histoire de notre ville, à la mémoire des Tola Vologe et des autres résistants, et que vous reviendrez sur votre décision de recruter Dejan Lovren."

Pour résumer

Revenu à l'OL, lors du mercato d'hiver, Dejan Lovren ne séduit pas encore tout son monde à Lyon. Bien au contraire. En cause, non pas ses qualités footballistiques, mais certaines attitudes du passé qui choquent certains, loin des terrains.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.