Vincent Ponsot
Vincent PonsotCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DUEL

OL, OGC Nice : un dirigeant lyonnais confirme qu'une rivalité se met en place

Jusque-là sans histoire, les oppositions entre l'OL et l'OGC Nice pourraient devenir plus épicées maintenant que les Aiglons ont un propriétaire puissant. Et les échanges de joueurs se raréfier.

Zapping But! Football Club OL : les transferts les plus chers de l'histoire

Hier en conférence de presse, l'entraîneur de l'OL, Peter Bosz, a été interrogé sur le fait que l'OGC Nice avait pu récupérer des pépites lyonnaises comme Melvin Bard et Amine Gouiri à moindre coût alors que les deux clubs luttent désormais pour les places européennes. L'entraîneur néerlandais a fait comme il a pu pour justifier ces transferts, tout en confirmant que Gones et Aiglons étaient désormais rivaux.

Dans L'Equipe du jour, le directeur du football lyonnais, Vincent Ponsot, explique : « Les ambitions qu’ils affichent font qu’on sera désormais plus regardants sur des situations de ce type-là. En tout cas, plus regardants que ce qu’on a pu être par le passé ». Son homologue niçois et ami Julien Fournier ajoute : « On a passé un deal moral entre nous, qui est que rien n’entachera notre amitié. Mais sur le plan professionnel, il n’y a aucun passe-droit, ni de son côté, ni du mien. Il y a zéro cadeau. Quand on a acheté Maolida 10 M€, je n’ai pas l’impression que Lyon nous a fait un cadeau. Il n’y a pas de coup bas entre nous, pas de mensonge, mais le bluff est autorisé, comme dans toute négociation ». C'est donc bien le début d'une rivalité sportive !

L'OL fera moins de cadeaux à l'OGC Nice

Ces dernières années, l'Olympique Lyonnais n'hésitait pas à vendre les jeunes qui n'arrivaient pas à percer chez lui à l'OGC Nice, à l'instar de Melvin Bard ou Amine Gouiri. Mais vu la montée en puissance des Aiglons, ça devrait changer à l'avenir.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet