Daniel Riolo
Daniel RioloCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ATTAQUES

OL - OM : Riolo cartonne Aulas après sa sanction, son comportement avec Juninho également critiqué

Sanctionné de dix matches de suspension de fonction officielle pour avoir fait pression sur l'arbitre de l'Olympico, Jean-Michel Aulas s'est ému de cette peine. Daniel Riolo rappelle qu'elle confirme ce que lui a prétendu dès le départ.

Zapping But! Football Club OL - Saint-Etienne: le débrief

Le dimanche 21 novembre dernier, en plein chaos lors d'OL-OM après que Dimitri Payet a reçu une bouteille d'eau sur la tête, Jean-Michel Aulas avait téléphoné à L'After et s'en était pris à Daniel Riolo, qui l'accusait d'avoir mis la pression sur l'arbitre pour faire reprendre le match. Hier soir, la commission de discipline de la LFP a infligé dix matches de suspension de toute fonction officielle (dont cinq avec sursis) au président de l'OL, confirmant qu'il avait bien tenté de faire changer d'avis l'homme en noir.

Logiquement, Daniel Riolo a crié victoire sur les ondes de RMC : "Il disait que je me trompais et effectivement il avait tort. J'avais les informations justes, j'avais raison de A à Z sur tout le dossier...". Et comme c'était la fête à JMA hier dans L'After, Florian Gautreau a critiqué les propos qu'il a pu tenir sur directeur sportif en partance : "Ce qu'il fait à Juninho, je trouve ça limite dégueulasse". Dans les cordes, le président de l'OL assure dans L'Equipe du jour qu'il devrait faire appel de sa sanction, qu'il ne comprend pas.

Riolo se paye Aulas après sa sanction

Le journaliste de RMC Daniel Riolo, qui s'était pris le bec avec Jean-Michel Aulas le soir de l'Olympico car il assurait que le président lyonnais mettait la pression à l'arbitre, a rappelé qu'il avait eu raison après que la commission de discipline a infligé dix matches de suspension à JMA.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet