OL - Stade Brestois (2-2) : Depay décisif, sale soirée pour Lopes...Les notes des Gones
Anthony LopesCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CARNET DE NOTES

OL - Stade Brestois (2-2) : Depay décisif, sale soirée pour Lopes...Les notes des Gones

Longtemps mené puis devant grâce à ses titulaires entrés en jeu (Depay, Cornet), l’OL a finalement concédé un match nul frustrant contre le Stade Brestois (2-2). Les notes du match.

Homme du match : Anthony Lopes

Note du match : 14/20

Lopes (4) : soirée terrible pour le Portugais, au chômage technique pendant 45 minutes et qui a eu la malchance de se rentrer un but du mollet suite à une frappe sur le poteau de Philippoteaux (38e). Il a eu le mérite de rester dans le match à 0-1 pour sortir la tentative lointaine de Battochio (66e) mais a provoqué un penalty très litigieux (88e), prenant au passage un carton jaune. Lopes l’a d’abord arrêté avant de voir l’arbitre annoncer la tentative à retirer. Un exploit mais pas deux. D’une cruauté absolue.

Dubois (6) : tranquille défensivement face à un Franck Honorat fantomatique, l’international tricolore a tenté de porter le danger aux avant-postes par ses centres. Il a aussi trouvé la barre de Larsonneur (59e).

Marcelo (6) : le Brésilien a plutôt bien serré Gaëtan Charbonnier puis Irvin Cardona. Il aurait aussi pu trouver la faille de la tête sur corner (31e). Match sérieux. 

Denayer (5,5) : face à des Bretons qui avaient abandonné le ballon, le Belge n’a pas eu un travail fou. Il a beaucoup participé à la construction du jeu.

De Sciglio (4) : rapidement sanctionné d’un carton jaune pour une intervention en retard sur Duverne (15e), l’Italien a bien tenté d’amener le danger mais il a aussi manqué de concentration. Auteur d’une mauvaise relance sur le but brestois. Remplacé par Cornet (54e), qui s’est rappelé ses réflexes d’attaquant pour inscrire le but du 2-1 (81e) avant de mettre Lopes en difficulté sur l’action qui a amené le penalty.

B.Guimaraes (6) : Préféré à Caqueret pour occuper le poste devant la défense, le Brésilien a mis le bleu de chauffe et fait le travail ingrat à la récupération. Pugnace et omniprésent dans la construction du jeu. Remplacé par Diomandé (82e), pas inoubliable sur l'ultime occasion bretonne.

Caqueret (5) : amené à conduire le pressing de son équipe, le jeune Lyonnais n’était pas dans un grand soir. On ne peut lui reprocher son manque d’investissement mais beaucoup de déchets ce soir. A cédé sa place à Paqueta (55e), proche de marquer sur son premier ballon.

Aouar (5,5) : quelques coups d’éclats de la part de l’international tricolore mais également beaucoup de déchet dans ses transmissions, ses coups de pied arrêtés. On retiendra quand même sa talonnade inspirée pour Cornet sur le 2-1 (81e).

Kadewere (5) : le Zimbabwéen a des gestes de classe mais, ce mercredi, il n’était pas en réussite sur ses quatre énormes occasions (16e, 29e, 57e, 78e). Il a aussi provoqué l’exclusion de Lasne (73e). 

Dembélé (4) : Peu en confiance, l’attaquant lyonnais a beaucoup erré sur le front de l’attaque. Pataud, peu trouvé par ses partenaires, l’ancien du Celtic a malgré tout tenté sa chance et fait briller Larsonneur (19e, 56e). Remplacé par Cherki (78e).

Toko-Ekambi (5) : S’il a allumé la première banderille et chauffé Larsonneur (11e), le Camerounais s’est beaucoup démené sans, pour une fois, être décisif. Remplacé par Depay (55e), lequel a provoqué le penalty avant de le transformer (69e). Auteur d’une entrée décisive.

Conclusion :

Cela faisait un long moment que l’OL ne s’était plus cassé les dents sur un bloc bas. Pendant plus d’une heure, on a bien cru que ce serait cette fois-ci le cas tant Larsonneur et les montants ont contrarié Lyon. Si le banc de Rudi Garcia lui a permis de repasser devant, un penalty très litigieux, tiré à deux reprises, a permis à des Brestois en infériorité numérique d’arracher le nul.

Pour résumer

L’OL a vu sa série de victoires prendre fin ce mercredi soir face au Stade Brestois (2-2). Les notes des Gones.