Fabio Grosso
Fabio GrossoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
TRAUMATISME

OM - OL : Grosso victime de séquelles invisibles suite au caillassage du bus ?

S’il affiche une force apparente depuis qu’il a failli perdre un œil à Marseille le 15 octobre, Fabio Grosso (OL) intériorise beaucoup. Trop ? Certains le pensent aujourd’hui à Lyon…

Zapping But! Football Club OL : Matheus, Perri, B.Lage... Lyon doit-il accentuer le recrutement Botafogo ?

Victime du caillassage du bus lyonnais aux abords du Vélodrome le 15 octobre dernier, Fabio Grosso fait en sorte de ne rien laisser transparaître à l’OL sur son état psychologique … Mais la situation de l’Italien inquiète à dix jours de retourner à Marseille dans des conditions d’accueil similaire.

La fiche de l'OL sur But! Football Club

Les conséquences du traumatisme pas encore connues

L’Equipe précise en effet que Fabio Grosso ne s’étale pas au club sur ce qui lui est arrivé, qu’il a limité au minimum ses rendez-vous médicaux, se faisant simplement retirer ses points de suture posés le soir même. « Mais le mystère reste entier au club sur un éventuel suivi psychologique, et sur sa manière de remonter la pente mentalement », écrit Hugo Guillemet sur le sujet.

Loin de sa famille, Grosso a fait le choix de se réfugier à 100% dans le travail. « Il ne s’est jamais laissé abattre. Il porte les stigmates de cette soirée à Marseille, on sent qu’il a ça en lui, mais il ne s’en plaint pas. Il arrive très tôt au centre d’entraînement et il repart très tard, il ne fait que ça. Il a aussi senti le groupe derrière lui et ça lui a fait beaucoup de bien », explique un dirigeant sur la situation. Pour les fantômes, on repassera plus tard…

Rejoignez le fil But ! Football Club sur WhatsApp pour ne rien rater des grosses infos sur vos clubs favoris.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

S’il affiche une force apparente depuis qu’il a failli perdre un œil à Marseille le 15 octobre, Fabio Grosso (OL) intériorise beaucoup. Trop ? Si sa position est renforcée dans le groupe, certains le pensent aujourd’hui à Lyon…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.