Pierre Ménès
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
AVIS TRANCHÉ

Paris FC - OL : Pierre Ménès prend une position radicale sur les sanctions après les incidents

Après Daniel Riolo, qui s’est félicité des sanctions radicales prises à l’encontre du Paris FC et de l’OL suite aux incidents en Coupe de France le 17 décembre, Pierre Ménès lui a emboité le pas.

Zapping But! Football Club OL : les 10 plus grosses ventes des Gones

Les fauteurs de trouble sont désormais prévenus. La commission de discipline de la FFF a annoncé, hier, des sanctions radicales suite aux incidents survenus lors du 32e de finale de la Coupe de France le 17 décembre dernier : le Paris FC et l’OL se sont vu signifier la « perte par pénalité de la rencontre. » Le PFC devra aussi purger cinq matches ferme de suspension de terrain portant sur le stade Charléty et devra s’acquitter 10 000 euros d'amende.

Pour l’OL, les sanctions sont les suivantes : la fermeture de l’espace visiteurs à l’extérieur jusqu’à la fin de la saison 2021-2022, sanction qui s’applique à toutes les compétitions organisées par la FFF et la LFP dans lesquelles l’équipe première est engagée ; la mise hors compétition de la Coupe de France, assortie du sursis, à compter de l’édition 2022-2023, étant précisé que le sursis ne pourra être révoqué que si des faits de violence sont commis par ses supporters et entraînent l’arrêt définitif de la rencontre avant son terme ; 52 000 euros d'amende et le remboursement des frais liés à la réparation des sièges dégradés par ses supporters.

Après Daniel Riolo, qui a applaudi la radicalité de ces décisions, Pierre Ménès lui a emboité le pas. « Pour une fois, il y a des vraies sanctions, a-t-il analysé sur son blog. Avec ces sanctions, on va évidemment avoir droit au bal des chouineurs. Aulas et Ferracci vont sûrement trouver qu’ils sont lourdement sanctionnés. On peut aussi dire que ce sont les sportifs et les supporters “normaux” qui sont sanctionnés {..} Maintenant j’espère que tout le monde va prendre conscience de la gravité du problème, j’espère que tout le monde va parler d’une même voix. »

Pour résumer

Après Daniel Riolo, qui s’est félicité des sanctions radicales prises à l’encontre du Paris FC et de l’OL suite aux incidents en Coupe de France le 17 décembre, Pierre Ménès lui a emboité le pas et n'épargne pas les deux clubs.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert