OL : Rudi Garcia pointe deux gros défauts chez Rayan Cherki
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
PÉPITE

OL : Rudi Garcia pointe deux gros défauts chez Rayan Cherki

Interrogé sur la gestion de la pépite Rayan Cherki (17 ans), Rudi Garcia a apporté un éclairage clair. Il veut prendre le temps de faire progresser le joyau de l'OL.

À 17 ans, il cristallise d'énormes attentes chez les supporters des Gones. Ryan Cherki est un talent à part, pur, et annoncé comme une des plus grandes promesses du centre de formation de l'OL. Cette dernière année, les Lyonnais ont fait éclore de grands footballeurs : de Benzema à Umtiti, en passant de Lacazette à Caqueret. 

Pourtant, Cherki connaît un léger retard à l'allumage. Cette saison, Rudi Garcia s'appuie peu sur le dribbleur (6 apparitions), qui reste sur quatre rencontres passées intégralement sur le banc. Forcément, l'entraîneur de l'OL a été questionné en conférence de presse sur sa gestion du cas Cherki : "Rayan Cherki serait entré contre l'ASSE si Tino Kadewere n'avait pas marqué. Évidemment qu'on peut compter sur lui pour marquer et donner des passes décisives. Il faut bien lui expliquer ce que l'on attend de lui sur le terrain."

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’OL

Pour jouer, Cherki va devoir progresser sur l'aspect défensif

Feu-follet offensif, Cherki doit épaissir son volume de jeu, notamment sur l'aspect défensif selon Garcia : "Il doit donner plus de garanties au coach de pouvoir le faire jouer dans toutes les situations. Mais il n'a que 17 ans. Il a tout le temps envie, il est très demandeur, je n'ai pas de doutes sur sa capacité à revenir." 

Pour cela, avec l'aide de ses adjoints, l'ex-coach de l'OM n'hésite pas à orchestrer plus d'entraînements à ses jeunes éléments :  "Le grand danger pour les joueurs en post-formation qui jouent moins, le danger c'est d'être sur le même rythme que ceux qui jouent. On a des séances uniquement pour les jeunes qui ont besoin de plus s'entraîner, chaque semaine. C'est ce qu'on appelle la post-formation chez nous." L'avenir dira si la gestion de Garcia avec Cherki a été efficace.