SCO Angers – OL (0-1) : Kadewere, polémique, jeunesse... Les 5 choses à retenir chez les Gones
Tino Kadewere porte encore l'OLCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

SCO Angers – OL (0-1) : Kadewere, polémique, jeunesse... Les 5 choses à retenir chez les Gones

Dans un match où il n'a pas spécialement brillé, l'Olympique Lyonnais est allé chercher trois points précieux sur la pelouse du SCO Angers (1-0). Les Gones sont désormais sur le podium. Voici ce qu'il faut retenir du match.

Kadewere, c'est l'homme du moment !

De retour tardivement de trêve internationale avec le Zimbabwe, Tino Kadewere reste dans une dynamique très favorable. Rudi Garcia n'a pas voulu le faire souffler, l'alignant en titulaire à gauche de l'attaque. Le héros du derby a encore une fois été décisif, inscrivant l'unique but du match (80e) et validant une prestation d'ensemble parmi les meilleures du côté de l'OL. Désormais à quatre buts en Ligue 1.

Dembélé, toujours pas de but mais enfin décisif

11e journée de Ligue 1 et toujours pas de but pour Moussa Dembélé. Rentré pour une demi-heure sur la fin, l'attaquant de l'équipe de France Espoirs a eu une occasion en or (76e) mais a perdu son duel face à Paul Bernardoni. En revanche, il faut saluer sa combativité sur le but lyonnais car c'est lui qui s'arrache entre les défenseurs angevins avant de servir le passeur décisif Léo Dubois (78e).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Lopes, des arrêts et une polémique

S'il a réalisé un bon match, s'interposant notamment à deux reprises au cœur de la domination angevine (28e et 32e), Anthony Lopes fait encore parler pour ses sorties polémiques. Pour beaucoup de consultants, Pierre Ménès en tête, le Portugais a encore réalisé une intervention très limite dans le dos de Romain Thomas. Gaffe à ne pas se retrouver un peu plus dans le viseur des arbitres.

Bard – Cherki, le pari mitigé de la jeunesse

A Angers, l'OL avait fait le pari de la jeunesse avec Melvin Bard et Rayan Cherki titulaire. Les deux Gones n'ont joué que 60 minutes et ce fut compliqué pour eux. Le SCO a notamment appuyé, par le biais de Sada Thioub, sur le côté du latéral gauche. Quant au milieu offensif de 17 ans, il s'est appliqué à respecter les consignes défensives (sanctionné d'un carton jaune) mais il n'a jamais réellement pu s'exprimer offensivement. On notera quand même que le jeune Sinaly Diomandé, rentré en jeu sur la fin, a sauvé l'OL de l'égalisation (90e+1).

Le pari raté du 4-3-3

Apôtre du 4-2-3-1 depuis de longues semaines, Rudi Garcia a cédé au souhait de Juninho à Angers, alignant un 4-3-3 avec le milieu Paqueta – Mendes – Caqueret. Face à la densité du SCO, les Gones ont vraiment souffert dans l'entrejeu, perdant la bataille pendant une heure avant que la réorganisation tactique rhodanienne et la baisse physique des Angevins permettent à Lyon de reprendre le jeu. On notera qu'encore une fois, c'est sur un triple changement (sorties de Bard, Cherki, Paqueta, entrées de De Sciglio, Guimaraes, Dembélé) que l'OL a sorti la tête de l'eau.