OL : Aulas met la pression sur Garcia et sème des indices sur le Mercato
Jean-Michel Aulas (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
VÉRITÉS

OL : Aulas met la pression sur Garcia et sème des indices sur le Mercato

Jean-Michel Aulas (OL) a évoqué le mercato estival et l’avenir de Rudi Garcia dans les colonnes de L’Équipe ce mercredi.

Zapping But! Football Club OL : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

Jean-Michel Aulas a distillé quelques bonnes paroles aujourd’hui. Interrogé sur plusieurs sujets qui lui tiennent à coeur à l’OL, le président des Gones ne s’est pas échappé lorsqu’il a fallu évoquer l’avenir de Rudi Garcia. « Je suis assez content que Rudi ait de bonnes performances, parce que je me souviens très bien des prises de position, partout, à sa nomination, a-t-il déclaré dans L’Équipe. J’aime bien quand quelqu’un sort de l’adversité avec ses propres valeurs et celles de l’institution. Si Rudi peut arriver en fin de saison avec des objectifs atteints, on aura la même vision que par le passé, on jugera à la fois sur ses performances et sur le potentiel à pouvoir poursuivre. S’il y avait une très, très bonne nouvelle, évidemment que tout serait possible. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

« L'indécision permet aux gens de se surpasser »

Une prolongation serait alors donc possible mais JMA apprécie que son entraîneur ne sorte pas des clous pour imposer sa vision. « Rudi a bien compris l’ADN de l’institution : tout le monde peut s’exprimer, mais il sait très bien qui prend la décision finale, poursuit Aulas avant d’évoquer un éventuel impact sur la performance avec sa propre position sur le sujet. S’il y en a un, c’est que je me serais trompé. On fait tout pour qu’il n’y en ait pas. Je pense que l’indécision permet aux gens de se surpasser. L’équilibre global du club nous amène à maintenir cette indécision le plus longtemps possible. »

 

Plus que jamais, l'OL vise le titre

Le président de l’OL a également évoqué le prochain mercato, qui semble directement lié à la fin de saison en L1. « Si on n’atteint pas nos objectifs et qu’on ne participe pas à la Ligue des champions, si la crise dure au-delà du 30 juin, oui, bien sûr. Mais si on se retrouve en C1 et que grâce aux vaccins le public revient, on ne remettra rien en cause », a-t-il conclu. Plus que jamais, donc, l’OL ambitionne de rester dans la course au titre.