OL - Mercato : révélations sur les dossiers Aouar et Onana
Houssem AouarCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PARASITAGE

OL - Mercato : révélations sur les dossiers Aouar et Onana

Si Houssem Aouar n'a finalement pas quitté l'OL et si André Onana n'a pas signé chez les Gones, c'est en raison d'intermédiaires pas vraiment professionnels, à en croire le journaliste d'investigation Romain Molina.

Zapping But! Football Club Rangers, PSG - OL : Les briefs d'avant match

Dans une vidéo postée lundi soir, le journaliste Romain Molina fait la lumière sur le mercato tumultueux vécu par plusieurs clubs français. Dont l'OL, qui pensait vendre Houssem Aouar pour renflouer ses caisses et attirer le gardien camerounais André Onana (Ajax Amsterdam). Mais dans les deux cas, des problèmes d'agents ont fait exploser les dossiers en vol.

« Lyon a baissé le prix pour Aouar jusqu’au moment où il pouvait même partir en prêt avec option d’achat ! Mais personne n’a fait une offre ! Il va peut-être devoir se poser des questions sur les gens qui s’occupent de sa carrière. On a entendu que Liverpool était intéressé, que le Real Madrid aussi à la dernière minute… Mais c’est faux ! Ça fait deux mercatos que son agent, qui est son frère, se foire. »

"Onana, c'est ingérable !"

« Onana, il est représenté par une boîte néerlandaise. Mais il y a aussi des Espagnols qui se sont greffés sur le transfert en évoquant un droit à l’image. Et puis il y a eu des membres de sa famille. Et il a une large famille ! Vincent Ponsot a négocié pour que le deal soit moins cher d’un million d’euros. Mais plus le temps a passé, plus du monde s’est mêlé aux négociations. Il y a même un journaliste qui s’y est mis ! C’est ingérable ! Tu ne sais pas à qui parler ! »

Les dossiers Aouar et Onana grippés par les agents

Si Houssem Aouar est toujours à l'OL et si André Onana n'y a pas mis les pieds, c'est essentiellement à cause de problèmes d'agents. Le premier est représenté par son frère alors que le second a une multitude de représentants.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet