OM : en plus d'Eyraud, la révolution McCourt a fait un autre grand perdant
Credit Photo - Icon Sport
par La rédaction
VENTE OM

OM : en plus d'Eyraud, la révolution McCourt a fait un autre grand perdant

Mis sur le banc par McCourt, Jacques-Henri Eyraud a vu son influence baissée à l'OM. Une claque a également été mise sur une cession du club.

Zapping But! Football Club OM : le palmarès complet des Marseillais

« Je m’engage et je l’affirme : l’OM n’est pas à vendre, et il ne l’a jamais été, ni hier, ni aujourd’hui. » Dans La Provence du jour, Frank McCourt a, une nouvelle fois, repoussé toute perspective de vente du club. Et forcément, si la Canebière a chaviré lors de l'annonce du changement de président, d'autres font grise mine ce matin. 

Embourbé dans un conflit sans fin avec les supporters, Jacques-Henri Eyraud a été démis de ses fonctions de président de l'OM. Il sera remplacé par Pablo Longoria. Et ceux qui ont vu dans ce changement la perspective d'une vente du club peuvent oublier l'idée. Interrogé par des supporters olympiens sur CuriousCat, Mathieu Grégoire confirme de son côté qu’un rachat du club phocéen semble très improbable en l’état : « La vente est la grande perdante de cette révolution. » 

Le journaliste de l'Équipe estime que personne n'est capable de forcer la main à Frank McCourt, qui est bien le grand patron à bord : « Il ne veut pas vendre le club à la casse. Il avait déjà choisi son timing avec les Dodgers, quand tout le monde le pressait de vendre, Ligue comprise. » Les prochains mois, avec un nouvel attelage Sampaoli - Longoria, seront animés. McCourt a repris le pouvoir.