Nice – OM : Longoria finalement prêt à accepter les sanctions contre Payet et Alvaro ?
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECISIONS

Nice – OM : Longoria finalement prêt à accepter les sanctions contre Payet et Alvaro ?

L'OM pourrait ne pas faire appel des sanctions prises contre Dimitri Payet et Alvaro après les incidents de Nice - Marseille. En voici les motivations.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Si la LFP a statué mercredi soir sur les incidents de Nice – OM et que le Gym a déjà annoncé qu'il ne ferait pas appel de la sanction et du retrait de points, du côté des Marseillais la décision définitive n'est pas encore pris. Ce qui irrite Pablo Longoria et les dirigeants olympiens ? Les sanctions individuelles prises contre Dimitri Payet (1 match avec sursis) et Alvaro Gonzalez (2 matchs fermes).

Payet, un sursis difficile à révoquer

Pour autant, il n'est pas dit que le club phocéen ne règlent le litige devant la Commission d'appel de la FFF. D'après L'Equipe, la tendance est même que l'OM se plie finalement à la décision de la Commission de discipline de la LFP pour s'éviter une procédure longue et incertaine.

Disposant de suffisamment de défenseurs pour combler l'absence d'Alvaro, l'OM réfléchit surtout à la sanction de Dimitri Payet pour qui le sursis court sur 10 matches. Mais comme l'a fait savoir le service juridique de l'OM, le Réunionnais ne peut pas voir le sursis révoqué au premier carton jaune reçu mais seulement en cas de faits similaires. Or ce n'est pas toutes les semaines que Payet renvoie les bouteilles qu'il reçoit aux supporters...

L'OM réfléchit toujours à faire appel mais...

S'il peut choisir de faire appel devant la Commission de la FFF suite aux sanctions de Nice - OM, Pablo Longoria hésite à pousser plus loin la polémique. Suspendu, Alvaro peut être remplacé facilement dans le onze. Dimitri Payet ne devrait pas voir son sursis sauter au premier carton jaune.