Nîmes – OM (0-2) : les trois leçons de la convaincante victoire marseillaise
André Villas-BoasCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

Nîmes – OM (0-2) : les trois leçons de la convaincante victoire marseillaise

L'OM n'a pas loupé l'occasion de prendre la deuxième place provisoire de Ligue 1 en allant s'imposer à Nîmes (2-0). Avec des buteurs dans le ton.

Benedetto... et Germain répondent à la pression du Mercato

Quand on porte le numéro 9 de l'OM depuis le début de saison, les déclarations d'André Villas-Boas et Pablo Longoria depuis 24h n'ont pas franchement rassuré. Les deux tauliers du secteur sportif ont assuré que la recherche d'un numéro 9 était une des priorités de l'hiver. De quoi mettre sérieusement en danger Dario Benedetto. Mais ce vendredi soir, l'Argentin a eu la bonne idée de répondre sur le terrain. Pas forcément inspiré sur une tête mal ajustée ou une reprise à bout portant, l'attaquant marseillais s'est en revanche montré impeccable pour convertir en but l'ouverture d'Alvaro. Même Valère Germain, par la suite, lui a emboîté le pas pour doubler la mise. Une concurrence déjà bénéfique pour les Phocéens ?

Villas-Boas, un enjeu qui le rend nerveux

André Villas-Boas avait prévenu depuis hier en conférence de presse. Avec des rencontres LOSC - Monaco et Montpellier – PSG au programme ce week-end, l'OM se devait absolument de profiter des oppositions entre rivaux directs en prenant trois points contre Nîmes. Est-ce pour cette raison qu'il est apparu si nerveux sur le bord de la pelouse ? Particulièrement véhément dès les premières minutes, le coach portugais a exaspéré l'arbitre au point de finir la rencontre en tribunes. Une tension qui a d'ailleurs rejailli sur les joueurs dans les minutes suivantes. Heureusement que ses hommes ont eu la bonne idée de lui donner satisfaction sur la pelouse.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Un message étrange renvoyé aux seconds couteaux

Ce déplacement sur la pelouse de Nîmes était placé entre deux rendez-vous capitaux pour l'OM. Après la victoire face à l'Olympiakos et avant de tenter l'exploit de prendre au moins un point sur la pelouse de Manchester City, André Villas-Boas avait annoncé une très probable rotation dans son effectif pour cette rencontre. Nagatomo, Gueye ou Luis Henrique étaient attendus comme titulaires. Finalement, aucun n'était présent au coup d'envoi puisque Florian Thauvin était le seul titulaire habituel à démarrer sur le banc de touche. Si le résultat est là, André Villas-Boas a choisi de ne pas miser sur ses secondes couteaux pour cette rencontre. De quoi rendre la gestion de son effectif un peu plus sensible pour la suite.