André Villas-Boas (OM)
André Villas-Boas (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
POINT POSITIF

OM - Girondins (3-1) : Cuisance a ébloui Villas-Boas, qui cumule les coups durs avant la C1

La victoire de l’OM contre les Girondins de Bordeaux samedi (3-1) a ramené son lot d’inquiétudes à André Villas-Boas avant les débuts en Ligue des champions mercredi face à l’Olympiakos.

L’OM s’est rassuré hier avec une victoire plutôt convaincante face aux Girondins de Bordeaux (3-1). André Villas-Boas était satisfait de la production de ses joueurs.  « On avait besoin de cette victoire, oui, j'espère qu'elle va nous apporter cette confiance. On a été bien impliqué, avec de bonnes performances individuelles, collectivement on a été bon aussi avec ce changement de système, a-t-il savouré en conférence de presse. A la fin du mercato, on a eu Kamara, Cuisance, Rongier, Sanson et Gueye, alors que Strootman était en sélection. On a profité de ce moment-là pour travailler ce système, pas seulement en losange mais aussi à plat. Ça a bien fonctionné pour nous ce soir (samedi), on avait besoin de cet effet de surprise aussi. On a contrôlé le jeu, le jeu entre les lignes, mais c'est un système difficile quand tu as le ballon et les gars ont été bons. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OM
Podcast Men's Up Life
 

Cuisance a ébloui Villas-Boas

Concernant la première de Michaël Cuisance, le coach de l’OM l’a trouvé bon. « Il a fait une très bonne prestation, quand il arrivait à se retourner, il pouvait mettre de bons ballons, il a bien réussi à trouver Amavi dans la profondeur, aussi, a-t-il poursuivi. On a beaucoup discuté de son positionnement dans la semaine comme pour Morgan (Sanson) parce que numéro dix, ce n'est pas forcément ce qu'il préfère, mais il a été bon. »

Enfin, AVB déplore des pépins physiques avant les débuts de l’OM mercredi en Ligue des champions contre l’Olympiakos. « On a quelques petites blessures. Duje (Caleta-Car) et Dario (Benedetto) doivent passer des IRM demain (aujourd'hui). Ils ont tous les deux des entorses à la cheville, a-t-il soufflé. Maintenant, je veux étudier un peu plus l'Olympiakos avant de choisir ce que l'on va faire pour les surprendre eux aussi peut-être. Ce système peut permettre à Dim' (Payet) de jouer comme numéro dix ou en attaque, on verra. »

Pour résumer

André Villas-Boas pourrait déplorer de nombreuses absences pour les grands débuts de l'OM en Ligue des champions mercredi contre l'Olympiakos.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.