OM : Jorge Sampaoli va devoir désamorcer une première bombe dans son vestiaire
Jorge SampaoliCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MALAISE

OM : Jorge Sampaoli va devoir désamorcer une première bombe dans son vestiaire

Le choix de Jorge Sampaoli d'introniser Pau Lopez en numéro 1 à la place de Steve Mandanda n'est pas du goût de tout le monde autour de l'OM. Premier couac avec l'Espagnol et déjà des débats...

Zapping But! Football Club OM : les transferts les plus chers des Olympiens

On ne s'attaque pas impunément à une icône de l'OM. S'il garde pour l'instant l'adhésion et l'amour des supporters olympiens, Jorge Sampaoli marche aujourd'hui sur des œufs dans sa gestion des gardiens de but. Pour la deuxième fois consécutives, contre le Lokomotiv Moscou en Ligue Europa (1-1), l'Argentin a aligné Pau Lopez en lieu et place de Steve Mandanda. Un choix qui a du mal à passer et fait l'objet de commentaires dans toutes les gazettes ce vendredi matin.

Pau Lopez se fait déjà détruire après le Lokomotiv

Discret et peu sollicité lors de son premier match à Monaco (victoire 2-0), l'Espagnol a pris un but sur les deux tentatives moscovites... Et déjà on sent arriver le débat des prochaines semaines. « Sur ce but, la frappe d'Anjorin est belle et trouve le petit filet opposé. Lopez plonge et semble sur la trajectoire du ballon, mais le laisse passer en ne tendant qu'une main quand il aurait peut-être fallu mettre les deux. Pas vraiment une erreur, mais il y avait sans doute mieux à faire », écrit L'Equipe, qui n'a crédité le joueur de l'AS Rome que d'un 4/10 avec le titre évocateur « Pau Lopez, à revoir ».

Même son de cloche dans les médias provençaux. « Pau Lopez, de haut en bas », titre La Provence qui attaque fort avec également un 4/10 : « Une prestation sans relief, en somme. Jusqu'à cette maudite 89e minute où il s'est couché sans grande détermination pour tenter de stopper un tir d'Anjorin. Sauf que le cuir a terminé dans son petit filet. Un but rageant qui aurait pu être évité. Par les joueurs de champ, mais aussi par Pau Lopez lui-même, qui n'a alors rassuré personne. Pendant ce temps, Steve Mandanda observait tout cela depuis la touche. Forcément, le débat est relancé ».

Saliba : « Que ce soit Pau ou Steve, il aurait marqué quand même »

Face à ces premières réflexions, Pau Lopez tient déjà son premier défenseur en la personne de William Saliba qui a tenté autant qu'il a pu, en conférence de presse, de chasser le débat et la responsabilité du portier ibérique : « Nous perdons le ballon au milieu du terrain et je pense qu'au final, que ce soit Pau ou Steve, il (Tino Anjorin, NDLR) aurait marqué quand même ». Pas sûr que cela suffise à faire évacuer un débat que l'opinion publique a envie de mener... Jusqu'à ce que Jorge Sampaoli se décide enfin à clarifier les positions.

Pau Lopez vs Mandanda, le débat est déjà là !

En alignant Pau Lopez pour la deuxième fois de suite dans les buts de l'OM à la place de Steve Mandanda, Jorge Sampaoli a pris une décision forte qui pourrait rapidement lui revenir au visage si l'Espagnol ne réalise pas de meilleures performances que celle d'hier contre le Lokomotiv Moscou (1-1).