Credit Photo - Montage à base de photos Icon Sport
par Alexandre Corboz
BILAN

OM : le bon, la brute et le truand des Olympiens

Fans de Sergio Leone et des westerns spaghettis, laissez vous porter par la rubrique de But! Football Club pour les fêtes de Noël. On a désigné trois personnalités de nos clubs fétiches pour être le bon, la brute et le truand de ce début de saison 2021-22. Ici, c'est Marseille bébé.

Zapping But! Football Club OM : les transferts les plus chers des Olympiens

Le bilan général :

3e de Ligue 1 (33 pts, un match en moins)

Qualifié pour le barrages de Ligue Europa Conférence face à Qarabag Agdam.

Qualifié pour les 16e de finale de Coupe de France à Chauvigny (N3).

Le bon : Dimitri Payet

Si la première partie de saison du Réunionnais a été marquée par ses bouteilles reçues à Nice et à Marseille, le capitaine olympien n'en reste pas moins un extraordinaire footballeur comme ses statistiques le prouvent. Avec 8 buts et 7 passes décisives en 19 matches toutes compétitions confondues, il a été l'un des tous meilleurs joueurs de l'OM avec William Saliba et Mattéo Guendouzi.

La brute : Leonardo Balerdi

S'il avait dans un premier temps gagné les faveurs de Jorge Sampaoli au point de voir son option d'achat levée au Borussia Dortmund, le défenseur originaire de Villa Mercedes a depuis exaspéré son coach au point de sortir des plans au profit de Duje Caleta-Car dans la rotation imposée par la cadence de compétition. Il faut dire que Balerdi affiche déjà 4 cartons jaunes et 1 rouge en seulement 11 matchs de Ligue 1 cette saison.

Le truand : Pablo Fernandez

Si son nom ne dit pas grand chose au grand public, les images restent pourtant dans la mémoire collective comme l'un des gestes forts de ce début de saison, prémices de l'escalade de violence dans les tribunes françaises. Le 22 août dernier, le match Nice – OM partait totalement en cacahuètes avec le renvoi par Dimitri Payet d'une bouteille d'eau envoyée par les Ultras niçois. Durant les échauffourés, Pablo Fernandez, préparateur physique de Jorge Sampaoli, couchait un supporter d'un coup au visage. Bilan : un an de suspension pour l'adjoint l'OM. Décidément très sanguin tous ces Argentins...

Pour résumer

Fans de Sergio Leone et des westerns spaghettis, laissez vous porter par la rubrique de But! Football Club pour les fêtes de Noël. On a désigné trois personnalités de nos clubs fétiches pour être le bon, la brute et le truand de ce début de saison 2021-22.