OM : les ultras ne lâchent pas Eyraud, le maire de Marseille tend la main à de nouveaux propriétaires
Jacques-Henri EyraudCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
REMOUS

OM : les ultras ne lâchent pas Eyraud, le maire de Marseille tend la main à de nouveaux propriétaires

Le nul sur la pelouse du RC Lens (2-2) hier n'y a rien changé : l'OM continue d'être secoué par une énorme crise interne, les ultras réclamant le départ de Jacques-Henri Eyraud. Pendant ce temps, le maire de Marseille annonce vouloir se délester du stade Vélodrome.

Zapping But! Football Club OM : nos voeux pour les Marseillais en 2021

On aurait tendance à l'oublier depuis samedi dernier, mais l'OM a toujours une équipe. Qui a arraché un nul hier à Lens (2-2), où elle menait 2-0 à la mi-temps. Mais c'est dans la coulisse que tout se passe actuellement dans le club phocéen. Remontés comme jamais, les ultras ont publié un communiqué hier soir dans lequel ils disent regretter les violences de la Commanderie mais ne pas vouloir relâcher la pression concernant un départ de Jacques-Henri Eyraud de la présidence.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"Mr McCourt, la balle est dans votre camp"

"M. Eyraud, nous ne demandons que l'essentiel : un club avec des valeurs et une âme marseillaise, peut-on lire dans le communiqué. Vous envisagez l'OM comme une entreprise ? Et bien comportez vous comme un directeur qui a fait de mauvais choix : assumez vos responsabilités et partez ! Les déclarations que vous avez pu faire ce week-end ont surtout servi à vous mettre encore plus de monde à dos. Non, vous n'êtes pas soutenu par une majorité de Marseillais. Pire, vous avez osé critiquer le passé de l'Olympique de Marseille. Plus qu'un bras d'honneur à l'institution OM, vous avez nié sa richesse : son Histoire. Et certains de ceux qui en ont écrit les plus belles pages vous le réclament également : quittez le navire !"

"Mr McCourt, pour une fois que vous vous exprimez, nous aurions préféré que vous communiquiez sur les résultats désastreux de l'équipe que vous avez mise en place et que vous reconnaissiez le divorce certain entre Marseille et votre projet. Il n'est pas trop tard pour répondre à ce cri du coeur : changez de direction ! Qu'importent les résultats, du moment que l'équipe mouille le maillot. Ce combat, engagé par les groupes de supporters, se poursuivra tant que nous n'avons pas obtenu le départ de M. Eyraud. Mr McCourt, la balle est dans votre camp : à vous de choisir entre passion et incompétence."

Le maire de Marseille veut vendre le Vélodrome !

En parallèle, le maire de Marseille, Benoît Payan, a expliqué lors d'un live Facebook son intention de se séparer du Vélodrome, dont la reconstruction entre 2012 et 2015 a plombé les finances de la ville : "Je veux le vendre. Je veux le vendre parce que c'est une gabegie financière. Je l'ai dit quand j'étais dans l'opposition, je le ferais si je trouve un acheteur. Et je me débrouillerais dans les mois et les années qui viennent pour trouver un acheteur. Le stade, c'est plus possible, niet, terminé : 15 M€ de la poche des Marseillaises et des Marseillais pendant 30 ans, c'est terminé."

Une annonce pas du tout anodine car la plupart des candidats au rachat de l'Olympique de Marseille souhaiteraient que le stade fasse partie du package, histoire qu'il devienne rentable après la construction d'un OM Land, par exemple. Les repreneurs saoudiens ne rêveraient que de ça, paraît-il…