Pablo Longoria et Olivier Létang
Pablo Longoria et Olivier LétangCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
GESTION

OM : Longoria se prend une leçon de management d'un président de L1

Le président du LOSC, Olivier Létang, a rappelé qu'il était très dangereux de baser son budget sur une participation à la Champions League. Ce que Pablo Longoria (OM) a expérimenté à ses frais en 2023-24.

Zapping But! Football Club OM : faut-il arrêter les frais avec Pau Lopez ?

Ce mercredi, l'OM a présenté ses comptes à la DNCG. Un déficit de 70 M€ était avancé par plusieurs médias, conséquence de gros risques pris par Pablo Longoria l'été dernier. Le président marseillais a engagé des sommes conséquentes pour le recrutement en 2023, en espérant qu'une qualification pour le tour de poules de la Champions League serait au bout du chemin. Raté. Il n'y a pas eu de gros chèque lié à la C1. Pire encore : l'équipe a terminé 8e et ne jouera pas l'Europe en 2024-25. D'où des finances dans le rouge.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"Ceux qui misent sur l'argent de la Champions League sont en très grand danger"

A mille kilomètres plus au Nord, le président du LOSC, Olivier Létang, a donné une leçon de gestion à son homologue marseillais : "Est-ce que le club compte sur l'argent de la C1 pour recruter ? Absolument pas. Ceux qui misent sur l'argent de la Champions League sont en très grand danger car c'est trop aléatoire". A l'instar de l'OM, Lille devra passer par les tours préliminaires pour espérer participer au tour de poules de la prestigieuse compétition. Mais lui, on l'aura compris, n'a aucune intention d'anticiper des revenus loin d'être acquis...

Pour résumer

L'été dernier, l'OM a fait un gros recrutement en espérant se qualifier pour le tour de poules de la Champions League et pour l'édition suivante de la C1. Un échec dans les deux cas qui laisse un trou de 70 M€. Le président du LOSC, Olivier Létang, a fustigé les dirigeants qui pensaient ainsi.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.