Hommage du Vélodrome à Bernard Tapie
Hommage du Vélodrome à Bernard TapieCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
POLÉMIQUES

OM - PSG : l'homme qui crachait sur Tapie se distingue avant le Clasico

Le journaliste Grégory Schneider, qui n'a jamais caché sa haine de Bernard Tapie, a montré via son article dans Libération du jour qu'il détestait également l'OM.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des valeurs marchandes des Phocéens

Lorsque Bernard Tapie est décédé le 3 octobre dernier, tous les quotidiens lui ont rendu hommage le lendemain. Certains titres étaient éloquents, d'autres flatteurs, d'autres plus neutres, au regard de la vie pleine d'excès du Boss. Et puis il y a eu celui de Libération : "Toutes affaires cessantes". Une honte qui porte la marque du journaliste sportif du média, Grégory Schneider. Anti-Tapie déclaré et assumé, cet homme dont le manque de nuance n'est pas sans rappeler celui de Pierre Ménès, la connaissance du foot en moins, est visiblement aussi anti-OM.

Il suffit pour s'en convaincre de lire son article du jour, intitulé "OM-PSG : un clasico pour régler ses comptes". Dedans, ça ne parle que de l'OM, pardon, ça ne crache que sur l'OM, un "mouton noir marchant hors du rang", un "spécialiste de la création des espaces de fiction". Longoria y est relégué au rang d'ancien "scout chargé de repérer les jeunes talents", Sampaoli "un entraîneur tatoué de la tête aux pieds", Alvaro un "défenseur qui régale les kops adverses avec des doigts d'honneur". Il est rappelé que les idoles Payet et Kamara ont été poussées vers la sortie, respectivement en janvier et cet été. Le pamphlet se conclue avec cette phrase qui pourrait résumer le talent de son auteur : "Ces gars-là existent aussi comme ils peuvent". Dimanche, le petit Grégory aura une écharpe bleu et rouge autour du cou…

Grégory Schneider vomit encore sa haine de l'OM

Le journaliste de Libération Grégory Schneider, qui passait beaucoup de temps à dire du mal de Bernard Tapie de son vivant, a trouvé une nouvelle cible : l'OM. Avant le Clasico, ce supporter du PSG s'est lâché comme rarement avec le club phocéen.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet