OM : Rongier fait une révélation sur la fin de l'ère Villas-Boas
Valentin Rongier et André Villas-BoasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉJÀ PARTI

OM : Rongier fait une révélation sur la fin de l'ère Villas-Boas

Mis à pied début février après une conférence de presse lunaire, André Villas-Boas n'avait plus trop la tête à l'OM selon Valentin Rongier.

Officiellement, André Villas-Boas a décidé de démissionner de l'Olympique de Marseille le mardi 2 février, à la veille d'un déplacement à Lens mais au lendemain de la clôture du marché hivernal. Le Portugais n'a pas supporté que Pablo Longoria recrute Olivier Ntcham sans son accord. Après sa conférence de presse lunaire, au cours de laquelle il avait révélé son intention de quitter le club, il a été mis à pied par Jacques-Henri Eyraud et remplacé par Nasser Larguet.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"On a senti qu'il était un peu plus détaché"

Mais officieusement, on peut penser que l'entraîneur lusitanien n'avait déjà plus trop la tête à Marseille. La descente des ultras à la Commanderie trois jours avant son coup de sang l'avait beaucoup marqué. Et puis la crise de résultats à l'hiver plus des tensions avec des cadres comme Dimitri Payet semblait le pousser vers la sortie.

D'ailleurs, Valentin Rongier n'a pas caché, lors de son interview à La Provence, que les joueurs avaient eu le sensation qu'AVB avait lâché prise. "Quand il nous parle de sa volonté de démissionner, on s'en doutait un peu. Deux jours avant, il y avait eu des discussions, ça avait un peu clashé, on a senti qu'il était un peu plus détaché que d'habitude, on a commencé à se questionner".

Pour résumer

Le milieu de terrain de l'OM Valentin Rongier révèle qu'André Villas-Boas n'avait plus trop la tête à Marseille, bien avant son départ.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet