OM : Sampaoli pique déjà ses recrues, réclame un renfort et dénonce l'injustice Messi !
Jorge SampaoliCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

OM : Sampaoli pique déjà ses recrues, réclame un renfort et dénonce l'injustice Messi !

Ce dimanche (20h45, sur Amazon Prime), l'OM reçoit les Girondins de Bordeaux au Vélodrome pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1. A J-2 du match, Jorge Sampaoli s'est exprimé. Verbatim.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire

Le point santé

« Le groupe est au complet. Rongier avait récupéré dès le premier jour à l'entrainement. On peut compter sur l'ensemble des joueurs ».

Sur le rôle de Dimitri Payet

« Payet est pour moi est un milieu offensif qui peut jouer un cran plus haut. Il peut jouer en faux neuf ou en numéro 10. Il a la capacité de marquer, on veut l'utiliser plus haut pour sa finition ».

Sur ce qui lui a déplu à Montpellier

« Avec Payet en faux numéro neuf, les deux milieux derrière doivent évoluer plus haut, Guendouzi et Gerson ne l'ont pas assez fait à Montpellier, c'est pour ça que Benedetto est rentré (…) Mais on a quand même une nouvelle équipe, on travaille avec l'ensemble des joueurs pour avoir une identité de jeu, une idée de jeu sur toute la saison, pas seulement sur un match. La possibilité d'avoir un seul match par semaine nous permet de créer notre culture et notre identité pour toute la saison. A l'entrainement on travaille avec tous les joueurs pour créer une identité sur toute la saison. Quand on aura des matches la semaine, on devra travailler d'autres choses comme des vidéos ».

Ce qu'il attend de Bordeaux

« Bordeaux va fermer plus les espaces et jouer en contre. Ils ont des joueurs très rapide devant. il faudra être vigilants en contre. Ca sera un match très différent de celui de Montpellier ».

Sur le retour des supporters

« Il y aura beaucoup d'émotion dimanche, il faudra être à la hauteur de l'identité de ce club et de ses supporters. C'est une pression pour l'adversaire mais aussi pour nous, il faudra l'assumer (…) Que les supporters vivent ces émotions, c'est quelque chose de très important mais nous on doit avoir du contrôle pour ne pas commettre des erreurs. Mais c'est important que joueurs et staffs connaissent les même émotions que le public. Par contre dans le football, on tombe amoureux et on se quitte très vite ».

Sur l'état d'esprit à avoir pour les nouveaux

« Les nouveaux joueurs doivent savoir où ils ont mis les pieds, dans quelle situation ils sont. De manière générale, les égos de certains footballeurs font croire qu'ils sont plus importants que le club, c'est ça qu'il faut l'éviter ».

Sur le premier match mitigé de Gerson

« Gerson est un joueur que j'ai appris à connaître au Brésil. Il a beaucoup de talent et peut nous donner beaucoup en termes de jeu vertical car il est rapide et peut aussi faire des pauses et donner le tempo. Parfois l'adaptation est plus longue, on travaille pour ça. Parfois de très bons joueurs ne s'adaptent jamais. Il faut qu'on l'aide à s'adapter dans ce championnat très rapide avec beaucoup d'individualités ».

Sur sa priorité du Mercato

« On a une absence de latéral droit, on espère en avoir un, Pol si c'est possible. Pour l'instant c'est une nécessité de faire basculer un milieu, On s'adapte à notre situation. SI un latéral arrive, on s'adaptera à ses caractéristiques plutôt que de jouer à poste qui n'est pas le sien ».

Sur l'injustice d'affronter Messi

« Ça rappelle que le pouvoir est plus fort que la justice. Recruter le meilleur joueur du monde augmente encore plus la différence avec les autres clubs. Grâce à Messi tout le monde va regarder la L1 mais ça veut dire aussi que la justice s'éloigne. Il faudrait que des clubs historiques comme l'OM puisse avoir le même budget pour éviter qu'il y ait une trop grande différence ».

Retranscription : compte Twitter du Phocéen et live La Provence.

Bordeaux presque au complet à Marseille

En conférence de presse il y a quelques minutes, Vladimir Petkovic, le nouveau coach des Girondins, a confirmé qu'il pouvait compter sur la totalité de son groupe à l'exception des absents de longue durée (Lacoux, Baysse) et de Josh Maja, souffrant du dos et forfait pour les deux ou trois prochaines semaines.

L'essentiel de la conf' de presse de Jorge Sampaoli

Pour le compte de la 2e journée de Ligue 1, l'OM reçoit les Girondins de Bordeaux au Vélodrome ce dimanche (20h45). Comme il est d'usage à 48 heures du match, Jorge Sampaoli a pris la parole face aux médias lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. Voici les mots du bouillant technicien argentin.