OM : un dossier encombrant sur le rachat du club refait surface en haut lieu !Lancer le diaporama
OM : le Top 10 des joueurs marseillais les plus utilisés cette saison
+11
Jean-Claude GaudinCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
ANECDOTE

OM : un dossier encombrant sur le rachat du club refait surface en haut lieu !

Invité à BFM TV, Jean-Claude Gaudin, l'ancien Maire de Marseille, s'est confié sur la vente de l'OM à Robert Louis-Dreyfus en décembre 1996.

Zapping But! Football Club OM : le palmarès complet des Marseillais

Ancien maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin a raconté à BFM TV comment s'était passé la vente de l'OM en décembre 1996. Une vente en accéléré suite aux déboires de Bernard Tapie. « Après le départ de Tapie, le tribunal dit qu’il faut faire une société d’économie mixte et ce serait bien qu’elle soit présidée par le maire. Et donc je deviens président de l’OM. Entre temps, je parle à monsieur Muselier qui est premier adjoint et l’adjoint au sport Robert Villani. Je leur dis que nous ne sommes pas faits pour gérer le football professionnel, il vaut mieux que nous partions », raconte l'ex-Edile, parachuté patron du club durant quelques semaines.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Une vente actée pour 20M de francs (environ 3 M€)

A l'époque, il y avait alors trois candidats : Fabien Ouaki, propriétaire des magasins Tati, l'ancien joueur de tennis Patrick Proisy, travaillant pour le compte de Nike et donc Robert Louis-Dreyfus, le boss d'Adidas. Jean-Claude Gaudin n'a pas longtemps hésité : « Robert Louis-Dreyfus arrivait en costume, mais avec les baskets blancs, rouges, verts ou autres, comme Nagui dans le soir n’oubliez pas les paroles. Nous réfléchissons et nous nous disons que le plus sûr, c’est quand même Robert Louis-Dreyfus. Et nous lui vendons l’Olympique de Marseille pour 20 millions de francs de l’époque ».

On notera au passage la belle inflation. En 1996, il suffisait de débourser 3,05 M€ pour acheter l'OM. Vingt ans plus tard, Frank McCourt a dû lâcher 80 M€ pour amorcer son Champion's Project et succéder à Margarita, la veuve de Robert Louis-Dreyfus...

Albums Photos