Frank McCourt face à une nouvelle rumeur de vente...
Frank McCourt face à une nouvelle rumeur de vente...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

OM : un financier entretient le fantasme de l'Arabie Saoudite à Marseille

Dans un entretien à l'International Business Times, le conseiller financier italien Andrea Zanon a expliqué que l'Arabie Saoudite ne se cantonnerait pas seulement à Newcastle. L'Inter Milan et l'OM font toujours partie des pistes...

Zapping But! Football Club OM : top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire

C'est un serpent de mer qui affole les supporters de l'OM sur les réseaux sociaux : le rachat possible du club phocéen par le fonds souverain d'Arabie Saoudite (PIF). Portée par le journaliste Thibaud Verizian, sûr de son fait malgré les démentis fermes et répétés de Frank McCourt, la rumeur de « vente OM » a toujours de belles heures devant elle.

Dans le très sérieux International Business Times, il y a quelques jours, c'est le conseiller financier italien Andrea Zanon qui a remis une pièce dans le jukebox en annonçant que le PIF ne s'arrêterait pas à la seule acquisition de Newcastle mais avait un plan en plusieurs strates incluant l'Inter Milan, l'OM et une équipe brésilienne.

L'OM dans le projet 2030 de Mohammed Ben Salmane ?

« L’acquisition de ces équipes s’inscrit également dans le cadre des investissements stratégiques prioritaires de la vision 2030 de Mohammed Ben Salmane, qui constitue le plan directeur de la vision et de la transformation économique de l’Arabie Saoudite. Le PIF tire parti de l’énorme flux de trésorerie généré par les recettes pétrolières pour diversifier l’économie saoudienne en dehors des hydrocarbures et investir dans le sport, le tourisme et les loisirs, entre autres. Cela aurait été impensable avant que le prince héritier MBS ne prenne le pouvoir en 2017 et une fois que ce rachat sera rendu public, l’Inter deviendra l’équipe la plus riche du monde. Sous la direction du prince héritier Mohammed Ben Salmane, l’Arabie saoudite diversifie agressivement son économie. Avec l’acquisition de l’Inter Milan, qui s’ajoute aux acquisitions potentielles de l’équipe française de Marseille, ainsi que d’une équipe brésilienne de premier plan inconnue, l’Arabie Saoudite vise à devenir un acteur majeur du football international », assure Andrea Zanon.

Comme pour toutes les rumeurs de « vente OM », on jugera sur pièce dans les prochains mois. En attendant, l'OM rame pour satisfaire Jorge Sampaoli au Mercato alors que des ventes préliminaires de joueurs (Caleta-Car, Kamara ou Amavi) sont nécessaires pour amener les recrues souhaitées ardemment par le coach argentin...

Newcastle ne suffit pas au PIF

Dans un entretien à l'International Business Times, le conseiller financier italien Andrea Zanon a expliqué que l'Arabie Saoudite ne se cantonnerait pas seulement à Newcastle. L'Inter Milan et l'OM font toujours partie des pistes...