OM : un nouveau revers pour Eyraud sur un dossier hautement stratégique
Jacques-Henri EyraudCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DESAVŒU

OM : un nouveau revers pour Eyraud sur un dossier hautement stratégique

Le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud, avait fait de la formation l'un des piliers du fameux Champions Projet. Mais le Burel FC, premier club signé dans le cadre de Next Generation, vient de quitter le navire…

Alors que tout va relativement bien au niveau sportif, avec les cinq victoires consécutives en L1 permettant à l'équipe d'être potentiellement leader et la fin de la série de 13 défaites en Champions League, alors qu'André Villas-Boas était ouvert à une prolongation, alors que Pablo Longoria prend ses marques comme Head of Football, l'OM trouve le moyen de faire parler de lui en mal. Dans un projet qui tient à cœur à son président, Jacques-Henri Eyraud, le Next Generation.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OM

Maxime Lopez, formé à Burel, a réagi

Le Next Generation consistait à tisser un réseau de partenariats avec la plupart des clubs de la ville de Marseille, afin que plus aucune future pépite n'échappe à l'OM. Le premier à avoir intégré ce projet cher à Eyraud et McCourt fut le Burel FC en 2017. Ironie de l'histoire, selon Actufoot, il devrait être le premier à en partir aussi !

Ce mercredi, le site a annoncé la volonté du BFC de quitter le navire. Contacté, le directeur sportif du club n'aurait pas voulu faire de commentaire. Cette annonce a eu une résonance en Italie puisque Maxime Lopez, prêté par l'OM à Sassuolo et qui a été formé à Burel, a réagi sur Twitter en affichant un bonhomme qui se cache les yeux de dépit. Pour le moment, l'Olympique de Marseille n'a toujours pas réagi à cette information. 

Pour résumer

Le Burel FC, premier club de Marseille à rejoindre le projet OM Next Generation, serait sur le point de se désengager.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet