OM : un titulaire serait déjà proche d’exploser avec Sampaoli !
Pol Lirola (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
RENFORT

OM : un titulaire serait déjà proche d’exploser avec Sampaoli !

Adepte d’un coaching musclé avec un sens tactique très aiguisé, Jorge Sampaoli pourrait voir éclore un bon soldat du côté de l’OM.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire

Jorge Sampaoli va-t-il connaître la passe de trois à l’OM ? Victorieux de ses deux premiers matches sur le banc phocéen, le technicien argentin va tenter le triplé face à l’OGC Nice (17h). S’il a laissé entendre jeudi qu’il pourrait aussi changer ses options avec deux milieux à plat, L’Équipe croit savoir que le coach de l’OM n’a pas vraiment de raisons de modifier son 5-3-2 à l’Allianz Riviera. 

 
VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Lirola voué à devenir un pion essentiel de l'OM ?

Ce dispositif laisse la part belle à Pol Lirola, toujours aligné en piston droit, où il semble pleinement exploser depuis son arrivée à l’OM cet hiver. « Ça lui va parfaitement, confie dans L’Équipe Bryan Dabo, son ancien coéquipier à la Fiorentina en 2019. Par rapport à ses débuts avec l’OM, on commence à voir le vrai potentiel de Pol, un pur piston. Quoi qu’il arrive, il finit l’action dans la surface ou près de celle-ci, il a une grosse frappe, une belle qualité de centre, il est à l’aise techniquement pour éliminer. Il va vite et son volume de courses lui permet aussi de reprendre des contre-attaques adverses, d’intercepter. »

 

« Quand il a un boulevard, ça peut être violent ! »

L’ancien milieu de l’ASSE semble persuadé que Lirola est tout proche d’exploser avec le replacement et la confiance de Sampaoli. « Changements de jeu, appels dans le dos de la défense, appels croisés, le tout sans jamais râler s’il ne reçoit pas le ballon : pour les milieux et les ex-centrés, combiner avec lui, c’est du pain bénit. Quand il a un boulevard, ça peut être violent, anticipe-t-il avant d’émettre de légers doutes à son sujet. Le point négatif concerne la phase défensive : face à des attaques placées, il n’est pas aussi transcendant qu’avec le terrain ouvert. Sur certaines séquences dans ton camp, avec peu d’espaces, il paraît plus statique. »