PSG - OM (0-1) : Sakai fait une fleur à Neymar
Hiroki Sakai et NeymarCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
FIN DE POLEMIQUE

PSG - OM (0-1) : Sakai fait une fleur à Neymar

Le latéral japonais de l'OM Hiroki Sakai a confirmé qu'il s'était embrouillé avec Neymar lors du Clasico du 13 septembre mais qu'il n'avait entendu aucun insulte raciste de la part de l'attaquant du PSG.

Au lendemain du verdict de la commission de discipline concernant les insultes entre Alvaro Gonzalez et Neymar, Hiroki Sakai a tenu à enterrer définitivement les débordements du Clasico. Alors que l'instance de la LFP aurait pu se saisir du dossier des injures du Brésilien à son égard ("Chinois de m…"), le Japonais a tenu à mettre toute cette histoire derrière lui et à passer à autre chose via un message sur Instagram.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

'Juste une petite dispute"

"Personne ne m'a rien dit de discriminatoire. Les deux dernières semaines ont été difficiles, mais je suis très heureux d'entendre que les deux joueurs en question n'ont pas été punis. (Avec Neymar, nous avons) juste eu une petite dispute dans un match qui a soudain pris une tournure émotionnelle. Maintenant, tout est fini et la seule chose importante est que Marseille ait gagné. La prochaine fois, je ferai tout mon possible pour vous offrir un passionnant OM-PSG."

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

この2週間、中々サッカーに集中できる環境ではありませんでしたが対象の2人の選手に制裁がなかったことに安堵しております。  今回の件に関してですがもし仮に何か言われたとしてもお互い熱くなっている試合中の些細な出来事であり差別とは全く関係ありません。  もう全て終わった事であり今回はマルセイユが勝ったというだけの事です。 また伝統あるマルセイユとパリの熱いダービーを皆さまにお見せできるよう引き続き努力していきます!   The last 2 weeks were difficult, but I am happy to hear that the two players in question were not punished this time.   Nobody said anything discriminating to me. We just had a little argument in a match that suddenly got a little emotional.  Now everything’s finished the only important thing is that Marseille won the match.  From next time, I will again do my best to offer you an exciting OM vs PSG derby! #TeamOM

Une publication partagée par Hiroki Sakai 酒井宏樹 (@hiroki.sakai_19) le 1 Oct. 2020 à 8 :25 PDT