Pablo LongoriaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
EQUILIBRISTE

OM – Mercato : le gros casse-tête de janvier de Pablo Longoria

Comme à chaque fenêtre de transferts, Pablo Longoria se démène pour faire son petit business à l'OM. L'Espagnol veut améliorer l'équipe et la rendre plus conforme aux souhaits de son entraîneur Igor Tudor mais, comme pour beaucoup de clubs, l'argent est LE facteur limitant. Quatre départs et autant d'arrivées sont envisagées dans le schéma idéal.

Zapping But! Football Club OM : la liste des humiliations en Coupe de France

Besoins :

A l'OM, les besoins exprimés par Igor Tudor et auquel tente de répondre Pablo Longoria sont nombreux. Sur le mois de janvier, Marseille s'est mis en quête d'un milieu de terrain supplémentaire (pour remplacer Gerson et Gueye), d'un numéro 10 (pour pallier à la grave blessure d'Amine Harit, sur le flanc jusqu'à la fin de saison) mais également des deux attaquants pour épauler Alexis Sanchez. L'équation est cependant simplifiée par l'absence de Coupe d'Europe sur la deuxième partie de saison.

Moyens :

Au moment de faire le point mi-novembre, Pablo Longoria s'était voulu rassurant : « Sur la question économique, nous sommes sur une bonne tendance. On peut arriver à notre objectif. On doit encore balancer avec la vente de quelques joueurs jusqu'au 30 juin. Nous sommes dans une situation très positive. La tendance est positive ».

Malgré tout, la réalité est que l'OM doit vendre avant de recruter et que sans un gros départ, il sera très difficile d'investir. Après y être allé à pertes à chaque Mercato en s'appuyant sur les prêts avec option d'achat négociés par son président délégué, Frank McCourt a cette fois-ci demandé des ventes préliminaires faute de quoi Pablo Longoria devra se contenter de joueurs libres ou en prêt (sans OA cette fois-ci).

Le dossier-clé de l'hiver : Gerson

Si l'OM espérait pouvoir régler rapidement le retour à Flamengo de son milieu brésilien, le deal a finalement capoté. Un vrai problème pour le club olympien qui espérait pouvoir rentrer dans ses frais pour un joueur acheté 25 M€ bonus compris. Désormais tourné vers le marché européen avec l'espoir de l'envoyer avec Jorge Sampaoli au FC Séville ou en Angleterre, l'OM cherche la meilleure solution pour Gerson, la clé de son Mercato d'hiver 2023.

Les pistes du Mercato (incluant été 2023) : Rick Karsdorp (AS Rome), Bartosz Bereszynski (Sampdoria), Mouctar Diakhaby (FC Valence), Ramy Bensebaini (Borussia Mönchengladbach), Ayrton Lucas (Flamengo), Nabil Bentaleb (SCO Angers), Sofyan Amrabat (Fiorentina), Miguel Crespo (Fenerbahçe), Adrien Tamèze (Hellas Vérone), Azzedine Ounahi (SCO Angers), Ludovic Blas (FC Nantes), Enzo Le Fée (FC Lorient), Alberto Moleiro (Las Palmas), Ruslan Malinovskyi (Atalanta Bergame), Ilias Chair (QPR), Junya Ito (Stade de Reims), Wilfried Zaha (Crystal Palace), Gerard Deulofeu (Udinese), Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach), Pedro (Flamengo), Jhon Duran (Chicago Fire)...

Les plans de l'OM au Mercato d'hiver

Comme à chaque fenêtre de transferts, Pablo Longoria se démène pour faire son petit business à l'OM. L'Espagnol veut améliorer l'équipe et la rendre plus conforme aux souhaits de son entraîneur Igor Tudor mais, comme pour beaucoup de clubs, l'argent est LE facteur limitant. Quatre départs et autant d'arrivées sont envisagées dans le schéma idéal.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.