OM - Mercato : Longoria prêt à recruter un joueur néfaste pour le vestiaire ?
Pablo LongoriaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TALENTUEUX MAIS…

OM - Mercato : Longoria prêt à recruter un joueur néfaste pour le vestiaire ?

Le milieu de terrain d'Arsenal Mattéo Guendouzi aurait été sondé par le président de l'OM, Pablo Longoria, pour succéder à Boubacar Kamara à la récupération. Mais son caractère poserait problème…

Dans sa volonté de rebâtir l'effectif de l'OM, Pablo Longoria va forcément chercher avant tout à recruter des joueurs talentueux. Mais il devra prendre grand soin aussi à la mentalité des arrivants afin que le vestiaire ne soit pas pollué par une nouvelle rivalité Thauvin-Payet. En ce sens, la rumeur Mattéo Guendouzi a froncer quelques sourcils…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

"Il peut prendre la grosse tête très rapidement"

Le site footballclubdemarseille.fr a contacté la personne s'occupant du compte Twitter BundesligaFR, championnat dans lequel évolue l'ancien Lorientais cette saison puisqu'il a été prêté par Arsenal au Hertha Berlin. Un prêt rendu nécessaire par des écarts de conduite répétés de Guendouzi chez les Gunners…

"Guendouzi est plutôt complet, il est capable de se projeter pour créer le surnombre, a expliqué le responsable de BundesligaFR. Il a un très bon sens de l’anticipation mais a plus de mal quand il s’agit de défendre en un contre un. Il a une superbe qualité de passe et une très très bonne vision de jeu, il est capable de faire des transversales sorties de nulle part. Il n’utilise pas vraiment son pied gauche, ce qui est handicapant à certains moments. Ça peut être une bonne recrue pour l’OM parce qu’il connaît le championnat français, mais il y a également une possibilité qu’il prenne l’OM de haut et qu’il se prenne pour la star de l’équipe car il peut prendre la grosse tête très rapidement. Si son comportement est bon, il peut aller loin."

Pour résumer

Le président de l'OM, Pablo Longoria, lorgne le milieu d'Arsenal Mattéo Guendouzi, dont le caractère pose problème.

Raphaël Nouet
Article écrit par Raphaël Nouet