Dijon – PSG (0-4) : Mbappé, Rafinha, Kean... Les trois leçons de la confortable victoire parisienne
Moise Kean, Kylian Mbappé et Ander HerreraCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

Dijon – PSG (0-4) : Mbappé, Rafinha, Kean... Les trois leçons de la confortable victoire parisienne

Le PSG n'a pas tremblé une seconde pour aller s'imposer du côté de Dijon (4-0). Avec plusieurs grosses satisfactions individuelles.

Zapping But! Football Club Navas - Neuer : le duel en chiffres

Mbappé, sur un air de Barcelone

Quelques jours après son récital sur la pelouse du Camp Nou face au FC Barcelone, la performance de Kylian Mbappé lors du choc perdu par le PSG face à l'AS Monaco (0-2) avait particulièrement interrogé. Malgré la faiblesse de l'adversaire du jour, la performance du prodige parisien était donc attendue au tournant. Et Mbappé a particulièrement répondu présent. Son inspiration côté gauche a débouché sur l'ouverture du score de Kean. L'attaquant a ensuite transformé un penalty avant d'ajuster parfaitement Racioppi du plat du pied gauche. Un doublé pour confirmer sa belle forme du moment.

Rafinha met les ingrédients pour convaincre Pochettino

Ces derniers jours, la gestion de Rafinha par Mauricio Pochettino avait fait couler de l'encre. Le transfuge du FC Barcelone, convaincant sous Thomas Tuchel, était pour le moment absent des choix du coach argentin. Ce samedi, le milieu de terrain a eu sa chance et l'a parfaitement saisi. Métronome du milieu de terrain, Rafinha conclut son match avec 90 ballons joués, 72 passes et 68 réussies, dont une passe décisive délicieuse pour Mbappé. Son influence dans le jeu laisse augurer une belle place dans la rotation de Pochettino dans les semaines à venir. A ses côtés, même Danilo Pereira a réussi à se distinguer, mais par son premier but en dominant la défense dijonnaise sur corner.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

Moïse Kean, une bonne pioche confirmée

Quasiment à chaque rencontre, le PSG peut se satisfaire du joli coup conclu en fin de Mercato. Beaucoup de scepticisme accompagnait l'arrivée d'un Moïse Kean en difficulté à Everton. L'attaquant italien retrouve à Paris son statut de grande promesse du football transalpin. Contre Dijon, Moïse Kean aligné à la pointe de l'attaque n'a fait que confirmer son efficacité désarmante du moment. Les statistiques parlent pour lui. Moïse Kean a marqué à 11 reprises sur ses 17 derniers tirs cadrés. Implacable.