LOSC – PSG (0-0) : déçu de Lille, Ménès défend un Paris « au bout du rouleau »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
AVIS TRANCHE

LOSC – PSG (0-0) : déçu de Lille, Ménès défend un Paris « au bout du rouleau »

S'il a été déçu par le visage du LOSC, Pierre Ménès préfère saluer la solidité du PSG face aux événements contraires sur le choc de dimanche soir (0-0).

Si le score de LOSC – PSG est resté désespérément figé à 0-0, Pierre Ménès estime que tout n'est pas à jeter sur ce match. Et les Parisiens ont même droit aux encouragemments du trublion de Canal+ : « Je pense que la prestation parisienne, dans des circonstances une nouvelles fois épouvantables avant et pendant la rencontre, a quand même marqué les esprits ».

« On a vu qu’en termes de maturité et de qualité technique globale, les Parisiens étaient au-dessus. Ils ont eu beaucoup plus de situations de marquer que les Lillois. Mis à part la frappe de Yilmaz non cadrée et détournée par Navas et l’action du match avec ce tacle ahurissant de Kimpembé alors qu’il s’était claqué dix mètres avant, les Nordistes n’ont pas existé sur le plan offensif. Alors que leur attaque fait vibrer depuis le début de la saison », poursuit Pierre Ménès.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Ménès est persuadé que les vacances feront du bien à ce Paris

Et l'intéressé explique facilement pourquoi Paris est resté atone : « Évidemment, sans Neymar et avec un Mbappé qui n’a même pas joué un quart d’heure, c’était difficile d’être efficace. Kean a essayé mais n’a pas eu de réussite et Di Maria, s’il a montré du mieux, était encore loin du grand Di Maria. À l’inverse, Marquinhos, Verratti et Rafinha sont tous trois à créditer d’un grand match ».

Pour finir, Pierre Ménès s'est inquiété des trois nouveaux blessés (Kimpembé, Kurzawa, Florenzi) : « Rien de nouveau sous le soleil : cette équipe est au bout du rouleau physiquement et la coupure, même si elle est courte, va lui faire un bien énorme. Les Parisiens vont avoir au moins cinq jours de vacances et cinq jours d’entraînement ».