Metz – PSG (1-3) : Mbappé buteur blessé, Navas précieux... Les 5 enseignements avant Man City
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Metz – PSG (1-3) : Mbappé buteur blessé, Navas précieux... Les 5 enseignements avant Man City

Grâce à un doublé de Kylian Mbappé et une réalisation de Mauro Icardi, le PSG a repris le fauteuil de leader en s'imposant 3-1 sur la pelouse du FC Metz. Décryptage.

Zapping But! Football Club Navas - Neuer : le duel en chiffres

Un Mbappé clinique victime d'un mauvais coup en Moselle

En Moselle, le PSG n'a pas tout bien fait mais il aura au moins pu compter sur un Kylian Mbappé en mode tueur, auteur de ses 24e et 25e buts de la saison. Dans un sprint final où chaque point va compter, l'international français arrive en forme au meilleur moment. Déjà double buteur contre Saint-Etienne (3-2) et buteur contre Strasbourg (4-1) lors des deux précédents matchs. En espérant que le coup involontaire qu'il a pris sur le genou ne le prive pas du choc contre Manchester.

Un Navas encore décisif

Où serait le PSG sans Keylor Navas ? Surement pas en tête du classement de Ligue 1, ça c'est une certitude ! A 1-1, le Costaricien a encore sorti une parade déterminante sur une reprise de Pape Matar Sarr (53e) alors que Paris perdait pied dans la partie. Sans doute l'un des tournants de la partie...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Un Paris qui a joué en ronronnant

Face à des Messins trop respectueux en début de partie, le PSG a manqué de tranchant pour se rendre le match facile. Entre la 5e et la 45e minute, on n'a pas vu grand chose de la part de Paris malgré d'inhabituels boulevards laissés par les Grenats. Comme souvent quand une équipe ne marque pas, elle se fait des frayeurs et c'est arrivé avec l'égalisation de Fabien Centonze sur une action où Layvin Kurzawa a fait preuve d'un attentisme coupable (46e).

Kurzawa, Sarabia, Verratti n'ont pas brillé

A quatre jours de sa demi-finale de Ligue des Champions face à Manchester City, le PSG a assuré le minimum syndical et plusieurs éléments ont déçu. Fautif sur le but, Layvin Kurzawa n'a pas marqué de points par rapport à Mitchel Bakker, auteur d'une belle rentrée. Pablo Sarabia, préféré à Angel Di Maria, a également été très discret. Tout comme Marco Verratti dont on attend plus dans cette position plus avancée sur le terrain. Enfin, Neymar n'a pas été en réussite, manquant de justesse dans le dernier geste.

Les entrants ont été performants

A l'image de Mitchel Bakker ou d'Angel Di Maria, les entrants ont été bons. Déjà buteur décisif contre l'ASSE (90e+5) dimanche dernier, Mauro Icardi a également tué le suspense d'une panenka sur un penalty qu'il avait lui-même provoqué (89e).