MHSC – PSG (2-2, 5-6 aux tab) : les Instagram polémiques de Neymar et Mbappé, la pique de Delort
Neymar Jr et MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
POLEMIQUES 2.0

MHSC – PSG (2-2, 5-6 aux tab) : les Instagram polémiques de Neymar et Mbappé, la pique de Delort

L'après-match de MHSC – PSG (2-2, 5-6 aux tab) a été plutôt animé sur les réseaux sociaux. Les messages de Neymar et Mbappé ont fait réagir. Andy Delort a sauté sur l'occasion.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des valeurs marchandes des Parisiens

Si sportivement le PSG s'est offert un peu de répit en se qualifiant pour la finale de la Coupe de France au dépend de Montpellier (2-2, 5-6 aux tab), en coulisses l'après-match est surtout marquée par des polémiques.

Neymar se paie l'arbitrage...

Rentré en cours de jeu, Neymar est sous le feu des critiques pour avoir pris un carton jaune qui devrait le priver du match au Stade de France. Sur Instagram, le Brésilien s'est lâché, ironisant sur l'arbitrage français : « Je joue cinq minutes, je fais une faute et je prends déjà un carton jaune sans réfléchir. Merci de m’avoir privé de finale ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

… Mbappé vexe les Lillois d'Insta...

De son côté, Kylian Mbappé a fait parler avec un message un peu trop hâtif dans sa story Instagram, revenant sur la perte probable du titre de Champion de France : « Avec 8 défaites, si nous perdons le titre, on est les seuls responsables ». Des mots qui ont suscité un petit taulé et poussé le natif de Bondy à reprendre son message : «#Respect Lille ferait un beau champion s'ils sont couronnés mais avec 8 défaites, si nous perdons le titre, on est les seuls responsables».

… Et Delort en rigole

Un rétropédalage qui a amusé le « meilleur ennemi » des Parisiens à Montpellier : Andy Delort. L'attaquant héraultais a fait une petite dédicace en forme de pique à Mbappé dans son message sur Twitter :

Pour résumer

Neymar et Mbappé ont lancé deux polémiques distinctes après MHSC – PSG (2-2, 5-6 aux tab). Delort a fait une dédidace aux Parisiens.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz