Montpellier – PSG (1-3) : Kean, Di Maria, Rafinha... Les leçons de la victoire parisienne
Angel Di MariaCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

Montpellier – PSG (1-3) : Kean, Di Maria, Rafinha... Les leçons de la victoire parisienne

Le PSG, malgré un effectif largement remanié, est allé chercher une victoire capitale sur la pelouse de Montpellier (3-1).

Moïse Kean, la bonne pioche se confirme

Plus les semaines passent, plus le fait d'avoir saisi l'opportunité Moïse Kean en prêt ressemble à un coup remarquable du côté du PSG. L'avant-centre italien était l'un des rares titulaires de Manchester à être reconduit ce soir. Et Kean a de nouveau montré les qualités qui en font un vrai apport depuis son arrivée à Paris. Sa mobilité et sa puissance sont des atouts précieux. Et que dire de son but magnifique avec une frappe de mule qui a surpris tout le monde et plus particulièrement le portier montpelliérain Jonas Omlin.

Di Maria, la réponse sur le terrain

Après la déception Manchester où Angel Di Maria n'est finalement pas sorti du banc de touche, sa réponse était attendue sur la pelouse ce samedi soir à Montpellier. Si Di Maria a du ressentiment contre son coach, il le cache bien tant il est apparu en jambes, notamment en première période. Profitant d'une liberté assez rare sur le front de l'attaque, l'ailier argentin a délivré une passe décisive parfaite à Colin Dagba en éliminant parfaitement son vis-à-vis avant un ballon en retrait plein d'intelligence.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

Rafinha, un leader technique qui se révèle

Dans une équipe du PSG qui a trop souvent donné l'impression d'avoir un gouffre entre le milieu de terrain et les solistes offensifs, les semaines qui passent montrent que le club de la capitale tient peut-être le joueur capable de faire liant nécessaire. Rafinha, titularisé dans l'entrejeu ce soir, a notamment démontré une entente prometteuse avec Angel Di Maria au plus fort de la domination parisienne en première période. Nul doute qu'à ce niveau de performance, la carte Rafinha devrait être utilisée de plus en plus souvent par Thomas Tuchel.