PSG : blessures, querelles internes... La défaite face à Paris met le feu au Bayern
Hansi Flick console ses joueurs.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CRISE

PSG : blessures, querelles internes... La défaite face à Paris met le feu au Bayern

Entre les blessés et les tensions internes, le Bayern Munich va vivre une semaine au bord de la crise de nerfs avant le retour face au PSG.

Zapping But! Football Club PSG : les chiffres de la carrière de Georginio Wijnaldum

Battu, à la surprise générale, par le PSG hier en quart de finale aller de la Ligue des Champions (2-3), le Bayern Munich a encore un match au Parc des Princes pour retourner le scénario. Mais pour Hans-Dieter Flick, l'entraîneur bavarois, les soucis s'accumulent à l'approche du match retour.

Comme il l'a annoncé hier à Sky Germany, Robert Lewandowski ne sera pas remis à temps pour le match de mardi à Paris. Testé positif à la Covid-19 la veille du match, Serge Gnabry sera aussi forfait pour le choc. Sortis en cours de jeu, Niklas Süle et Leon Goretzka n'ont qu'assez peu de chances d'être présent sur la seconde manche. D'après Bild, le premier – qui souffre d'une déchirure musculaire – est d'ores et déjà forfait. Pour le second, l'espoir est aussi infime.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

L'affaire Boateng met le feu aux poudres

Comme si cela ne suffisait pas, la crise couve entre le coach et la direction au sujet de Jérôme Boateng (32 ans). Hier, le directeur sportif Hasan Salihamidzic a confirmé le départ en fin de saison du défenseur, remplacé par l'arrivée du français Dayot Upamecano (22 ans). Une annonce qui a ravivé les tensions en interne.

Lancé sur le sujet après la rencontre, Hansi Flick était très agacé : « Tout le monde connaît mon sentiment par rapport à Jérôme (il souhaitait le prolonger, NDLR) et quelles sont ses qualités (...) Je dois répondre ici aux questions de façon professionnelle mais je n’ai pas à répondre à toutes les questions si je ne veux pas le faire. Jouer un peu la comédie, ça fait aussi partie du métier d’entraîneur… ». Avant le match retour face au PSG, le Bayern semble soudainement redevenu le FC Hollywood.

Pour résumer

Battu par le PSG hier (2-3), le Bayern Munich est au bord de l'implosion. Pour une fois, le feu n'est pas à Paris...