PSG : L1 trop faible et mal gérée, al-Khelaïfi veut la Superligue
Nasser al-Khelaïfi Credit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ENVIE D'AILLEURS

PSG : L1 trop faible et mal gérée, al-Khelaïfi veut la Superligue

Le PSG pousserait pour que la Superligue, dans les tuyaux depuis des années, devienne réalité, cela parce que la France est devenue trop petite pour lui.

Le refrain est connu : depuis que les Qataris ont commencé leur dopage financier au PSG, la France est devenue trop petite pour le club de la capitale. Remporter tous les trophées nationaux n'est plus un rêve mais une obligation que l'on célèbre à peine. Avec ses 650 M€, le budget parisien équivaut à la somme de ceux de l'OM, de l'OL, de l'AS Saint-Etienne, du FC Nantes et des Girondins de Bordeaux… Impossible pour les autres écuries françaises de lutter avec un club pour qui 30 M€ sert à acheter des seconds couteaux alors qu'il s'agit des records de transferts pour elles. La solution, pour le PSG, passerait donc par un départ vers cette Superligue qui, comme l'explique Le Parisien dans son édition du jour, fait rêver Nasser al-Khelaïfi.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Le PSG ne verrait pas d'un mauvais œil un départ de la L1

Le Parisien écrit : "Le club de la capitale ne s'exprime pas sur le sujet. Normal : Nasser al-Khlaïfi est membre du conseil d'administration de la LFP et membre du comité exécutif de l'UEFA. Impossible pour lui de commenter publiquement un sujet séditieux. Mais Paris n'a jamais démenti sa présence parmi les quinze riches rebelles parce que ça l'arrange. Cela conforte son statut de puissant admis dans le cénacle des clubs qui comptent, pèsent et font l'opinion".

"Au PSG, beaucoup considèrent que la Ligue 1 n'est pas assez compétitive, au sein d'un football (Fédération et LFP) qu'il juge mal organisé et mal dirigé. Quitter le championnat de France - si tels étaient le but de la FIFA et son pouvoir - ne serait pas forcément vu d'un mauvais œil à Paris."