PSG : le pire ennemi du Qatar a pris pied dans la capitale
Nasser al-Khelaïfi et Tamim Ben Hamad Al ThaniCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONCURRENCE

PSG : le pire ennemi du Qatar a pris pied dans la capitale

Actionnaire minoritaire du Paris FC, le Bahreïn est le bras armé de l'Arabie Saoudite, ennemi du Qatar. Le petit état pétrolier débarque pour concurrencer à terme le tout-puissant PSG.

Durant l'été, il a beaucoup été question de l'arrivée d'investisseurs saoudiens à l'Olympique de Marseille. Mais l'Américain Frank McCourt a refusé de vendre et Mohamed Ajroudi ainsi que Mourad Boudjellal ont été priés de revoir leur copie. Ou de repasser plus tard. Mais dans le même temps, le Bahreïn s'est installé en toute discrétion au Paris FC, sous forme d'actionnaire minoritaire. Et le choix du pensionnaire de L2 est tout sauf innocent.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

"Bahreïn est un poisson-pilote de l'Arabie Saoudite"

L'Equipe du jour s'est penché sur cette association. Pour la chercheuse à l'Institut de relations internationales et stratégiques Carole Gomez, il ne fait aucun doute que c'est l'Arabie Saoudite qui se cache derrière l'arrivée du Bahreïn à Paris. L'AS étant à l'origine du blocus de l'ensemble des pays de la péninsule arabique à l'encontre du Qatar mais également de la chaîne pirate de beIN…

“Pour Bahreïn, s’associer à la marque Paris, c’est améliorer son image, se diversifier, découvrir le marché français, mais c’est aussi défier le Qatar et le PSG. Je ne crois pas à la coïncidence : Bahreïn est un poisson-pilote de l’Arabie saoudite qui est moteur dans le blocus imposé au Qatar depuis juin 2017 par une coalition dont Bahreïn fait partie.”