Lionel Messi face à Manchester City
Lionel Messi face à Manchester CityCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRITIQUES

PSG, Manchester United : Messi se prend un tacle magistral et est rabaissé face à Cristiano Ronaldo

L’ancien meneur de jeu néerlandais Rafael van der Vaart s’est payé Lionel Messi pour son petit match contre Manchester City hier avec le PSG (1-2), le comparant à un Cristiano Ronaldo beaucoup plus impliqué sur le terrain.

Zapping But! Football Club Mbappé - Haaland : le duel en chiffres

C’est vrai, Lionel Messi n’a pas réalisé le match de sa vie hier contre Manchester City (1-2). Mais il s’agissait d’une rencontre spéciale, au cours de laquelle son équipe a très peu vu le ballon. Difficile dès lors pour l’Argentin d’exister. Mais les fois où il a eu le ballon, il en a plutôt fait bon usage, comme sur ce centre décisif pour Kylian Mbappé. Malgré cela, il s’est pris une charge appuyée de la part de l’ancien meneur de jeu néerlandais Rafael van der Vaart.

« Ça me rend triste de le voir comme ça. C’est une question de volonté. Soit tu veux, soit tu ne veux pas. Messi est épié, s’il ne marque pas ou ne fait pas de passe décisif, il a fait un mauvais match. Neymar a fait beaucoup plus, il a ouvert des espaces. On l’a plus vu, comme Mbappé. Il y a un truc qui ne va pas avec Messi. »

« Tu n’as pas honte ? »

« Quand tu vois Cristiano Ronaldo, par exemple, tu sais que ce sont deux types de joueurs complètement différents. Lui se bat et veut porter son équipe à un autre niveau. Messi, lui, marche. Quand je le vois, j’ai envie de lui : « Tu n’as pas honte ? ». Il commence à m’énerver et ça me fait de la peine, parce qu’on ne reverra pas un joueur comme ça. Ça a commencé avec Koeman. Il y a un refus de travailler chez lui et ce n’est pas normal. »

Van der Vaart sans pitié avec Messi

L'ancien meneur de jeu néerlandais Rafael Van der Vaart s'est montré très critique envers Lionel Messi après sa prestation hier soir face à Manchester City (1-2). Lassé de le voir marcher, il a fait une comparaison avec Cristiano Ronaldo, beaucoup plus impliqué avec ses équipes.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet