PSG : Mbappé sifflé, Al Khelaifi responsable ?
Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DESAMOUR

PSG : Mbappé sifflé, Al Khelaifi responsable ?

Selon L'Equipe, les propos de Nasser Al Khelaifi lors de la présentation de Lionel Messi au PSG ont grandement contribué aux sifflets à l'encontre de Kylian Mbappé hier soir.

Zapping But! Football Club Mbappé - Haaland : le duel en chiffres

Le PSG a battu le RC Strasbourg (4-2) hier soir lors du premier match de l'ère Lionel Messi, présenté avant la rencontre, avec les autres recrues, avant de rejoindre les tribunes. La rencontre a été marquée par les sifflets nourris du Parc à l'encontre de Kylian Mbappé, des sifflets que l'attaquant a fait taire en étant à l'origine de trois buts.

Et des sifflets que L'Equipe tente d'expliquer. « Déjà chahuté la semaine dernière à Troyes (2-1), l'attaquant (22 ans) a vu son nom sifflé à deux reprises avant la rencontre par une partie importante des spectateurs, en particulier dans le virage des ultras, peut-on lire ce matin. Une scène étonnante mais pas forcément inattendue, puisque des messages en ce sens fuitaient ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Une frange des supporters lui reproche ses atermoiements sur sa prolongation, à un an de sa fin de contrat et alors que les discussions patinent depuis des mois. Les mots de Nasser al-Khelaïfi lors de la présentation de Lionel Messi, mercredi, où le président parisien expliquait que son n°7 n'avait « pas d'excuse » de ne pas étendre son bail dans la capitale, n'ont pas aidé à détendre l'atmosphère sur ce sujet brûlant. L'attitude des ultras était donc attendue. » Des Ultras qui auraient donc été influencés par les mots du présidents, tout autant que par les « atermoiements » de Mbappé...

Mbappé sifflé, la faute à Nasser ?

"Une frange des supporters lui reproche ses atermoiements sur sa prolongation, à un an de sa fin de contrat et alors que les discussions patinent depuis des mois. Les mots de Nasser al-Khelaïfi lors de la présentation de Lionel Messi, mercredi, n'ont pas aidé à détendre l'atmosphère" : voilà ce qu'écrit L'Equipe ce matin...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS